lundi, mars 1, 2021

Maroc: Le roi Mohammed VI inaugure le complexe automobile PSA

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Le roi Mohammed VI a présidé jeudi à la ville de Kenitra la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du groupe français « Peugeot SA » au Maroc, un projet qui stimule le développement du secteur de l’automobile.

D’une capacité de production annuelle de 100.000 véhicules et moteurs associés, ce complexe industriel de dernière génération, dont la capacité de production sera doublée avant même 2023, générera, à terme, 4.000 postes d’emplois.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a souligné que « les infrastructures, l’usine de PSA et les usines de ses sous-traitants ont été réalisées dans les conditions convenues et les délais impartis », quatre années après la signature de la convention stratégique, le 19 juin 2015, entre l’État marocain et le groupe PSA.

Il a, à ce propos, noté que les véhicules produits dans l’usine PSA bénéficient d’un taux d’intégration de plus de 60% (80% à terme), que 27 nouvelles usines de 10 nationalités se sont déjà installées à Kénitra, et que le Centre de R&D qui devait initialement employer 1.500 ingénieurs et techniciens supérieurs emploie aujourd’hui 2.300 employés, dont 85% sont des ingénieurs.

Pour sa part, le vice-président exécutif de PSA pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Jean-Christophe Quemard, a rappelé que le Maroc est, plus que jamais, « au cœur de la stratégie de croissance du groupe PSA, qui figure aujourd’hui parmi les constructeurs automobiles les plus performants au monde ».

Il a noté que le groupe PSA a choisi le Maroc pour implanter son centre de décision régional et développer un Centre de recherche et développement intégré dans le réseau mondial de R&D du groupe PSA.

Pour rappel, les exportations du secteur automobile au Maroc ont doublé entre 2013 et 2018, passant de 3,26 milliards de dollars (31,7 milliards de dirhams) à 6,7 milliards de dollars (65,1 milliards de dirhams), faisant de l’industrie automobile le premier secteur exportateur du Royaume pour la 4ème année consécutive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également