dimanche, septembre 27, 2020

Déficit budgétaire de l’Algérie: en baisse de 22% en 2019 par rapport à la même période de 2018

Dans la même catégorie

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la nomination de M. Rosthom Fadhli,...

Maroc: La Berd apporte son soutien aux opérateurs d’infrastructures vitales pendant la pandémie

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) apporte son soutien aux entreprises publiques afin de garantir...

Algerie – Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham : Des nouvelles mesures incitatives prévues dans la LF 2021

Le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a affirmé mardi à Alger que la Loi des Finances (LF...

Algérie – Serbie: la coopération bilatérale économique évoquée

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a reçu, mardi au siège de son ministère, l'ambassadeur de Serbie,...

Le déficit budgétaire de l’Algérie a été connu une baisse de 22% au premier trimestre de l’année 2019 par rapport à la même période de l’année 2018, pour s’établir à 992,67 milliards de dinars algériens (environ 8,37 milliards de dollars américains), a indiqué mercredi le ministère algérien des Finances dans un communiqué.

Le bilan du ministère montre que cette tendance baissière est principalement due à la réduction des dépenses d’équipement.

Selon le communiqué, les dépenses d’équipement ont baissé de plus de 28%, au moment où les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 11,55% durant les trois premier mois de 2019, par rapport à la même période de 2018.

Les recettes budgétaires recouvrées durant le premier trimestre de 2019, ont atteint 1 455,78 milliards de dinars (12,27 milliards de dollars) contre 1 362,41 milliards de dinars (11,49 milliards de dollars) pendant la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 7%.

La fiscalité pétrolière recouvrée a, quand à elle, atteint 648,63 milliards de dinars (+3%, environ 5,47 milliards de dollars), alors que la fiscalité ordinaire s’est chiffrée à 807,15 milliards de dinars (+10%, environ 6,8 milliards de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le baromètre tunisien plonge dans le rouge courant la semaine du 21 Septembre

Après avoir enchaîné quatre semaines consécutives dans le vert, la bourse de Tunis s’est retrouvé cette semaine dans le...

La BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences « BH Academy » : Un acquis et des ambitions

La BH Bank vient d’inaugurer son centre de Développement des Compétences « BH Academy» lors d’une cérémonie présidée par son Directeur Général, Monsieur Hichem...

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le succès de l'émission de son...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés d’actions en raison notamment d’évolutions...

Dans la même catégorie