Stockholm – Dîner au Château royal de Stockholm est un événement qui n’est réservé chaque année qu’à deux hôtes de marque en visite d’Etat. Des moments chaque-fois inédits, exceptionnels. Le couple présidentiel tunisien et la délégation officielle et d’hommes d’affaires qui les accompagnent lors de ce déplacement dans la capitale suédoise en resteront longtemps sous le charme. Les lieux sont magiques, chargés d’histoire, le protocole est, tout simplement, royal, le menu relève de la haute fine gastronomie et le déroulement du dîner obéit à un cérémonial unique en son genre.

Les invitations indiquent que le dîner commencera à 20heures mais précisent qu’il faudrait arriver au Château au plus tard 20 minutes avant. Bienvenue dans une expérience qui vous marquera.

Dîner de Caïd Essebsi chez le Roi de Suède - 11En white-tie
Le protocole suédois est strict. Tous les convives (hommes) du couple royal doivent porter un Black-tie. Cette tenue très formelle, n’autorise que très peu de variation. Elle se compose d’une veste de smoking, d’un pantalon de smoking, qui ne doit cassé que très légèrement sur la chaussure, d’un cummerbund (ceinture large en soie) ou le gilet, d’une chemise blanche à col rabattu avec « boutons de chemise » assorties aux boutons de manchettes (et donc poignets mousquetaires), et d’un noeud papillon noir. Les chaussettes doivent être noires et fines (soie ou fil d’Ecosse), et les chaussures noires type Richelieu (et surtout pas des derbies), impeccablement cirées ou brillantes. Comment se procurer cet habillement quand on n’en dispose pas déjà? Le louer dans des magasins spécialisés. Généralement on envoie d’avance taille, pointure et autres mensurations et on vient la veille du diner pour essai et vérification. Tous au sein de la délégation tunisienne, sauf le président BCE se précipiteront alors chez l’une des maisons spécialisées, découvrir pour la première fois, pour quasiment tous le port de cette tenue. Les femmes, elles, auront plus de liberté : robe longue de soirée.

Beji4Arrivée à la Cour royale
On peut diner chez le Roi de Suède et arriver au Château en Taxi. Il suffit de montrer le carton d’invitation pour pénétrer dans la grande cour. Les chargés du protocole sont à l’accueil. La phase 1 du cérémonial commence. Des hôtesses vous remettent un plan de table précisant où vous serez installé et un petit carton bleu mentionnant votre nom que vous aurez à remettre au chef du protocole quand vous serez présenté aux couples royal et présidentiel. Vous serez dirigés vers les grands escaliers où des gardes royaux, sabre au clair, sont placés aux marches. On arrive alors au grand vestiaire où il faudrait remettre manteau, téléphone portable et … montre. Et vous vous voilà prêt à passer à la séquence 2.

Dîner de Caïd Essebsi chez le Roi de Suède - 12Des invités de marque
Pour ce diner exceptionnel, la délégation officielle du président Caïd Essebsi est élargie aux hommes et femme d’affaires. On y retrouve notamment Férid Ben Tanfsous (DG de l’ATB et Consul Honoraire de Suède à Tunis), Slim Ghorbel, Raouf Mhenni, Slim Sellami, Khaled Bouslama, Ahmed Hentati, Slim Ghariani, Khaled Sellami, Monia Saïdi et autres Adnan Bouassida,


Networking 1
Dans une grande salle, les convives arrivent au fur et à mesure, pour prendre un verre, faire la connaissance des autres invités puis se mettre en ligne pour saluer les couples royal et présidentiel sous les flashs des photographes officiels. Le déroulement est réglé comme un papier à musique. On traverse ensuite un vestibule où un orchestre royal joue des aubades avant d’aller dans la grande salle à manger où trône une grande table rectangulaire. Pas moins de 120 couverts d’une argenterie royale sont soigneusement prévus ce soir-là. L’orchestre annonce l’arrivée des deux couples. Le plan de table fait installer du côté droit sa Majesté le Roi et face à lui, le président Caïd Essebsi alors que les invités sont répartis à leurs côtés, de part et d’autres, les épouses respectives les premières, puis les autres, selon l’ordre de préséance.

Dîner de Caïd Essebsi chez le Roi de Suède - 14Au Menu
Mieux vaut vous laisser imaginer ce qui fera enivrer vos papilles. Entrée : truite fumée et variation de choux fleurs, purée de pommes et sauce moutarde de Västervik. Premier plat : filet de cabillaud au beurre noisette et sauce de crevette au gingembre, salsifis caramélisés et purée de pomme de terre à l’aneth. Deuxième plat : rôti de faux-filet de renne, chou au miel, champignon au thym et jus de gibier au poivre vert de Madagascar. On arrive au dessert : mousse aux mûres arctiques, sorbet et crisp nougat caramel à la liqueur de Lakka. Le tout arrosé de Pommery 2005 Grand Cru Champagne (ou non alcoolisé), Poliziano 2011 Vino Nobile di Montepulciano et Satöbbi Tokaji 5 Puttonoyos 2003 Dobogo.

Échange de toasts
Entre les deux plats, sa Majesté le Roi et son hôte prononceront de courtes allocutions avant de porter un toast au bonheur et à la prospérité. Le Roi Carl XVI Gustav rappellera surtout comment tout jeune Prince héritier, il avait assisté à ce Château-même avec son grand Père, sa Majesté le Roi Gustav VI, à une partie de la visite du président Bourguiba, le 7 juin 1963. Il évoquera aussi son voyage en Tunisie, à l’automne 1966, comme cadet à bord du navire militaire Älvsnabben et le souvenir qu’il gardera de sa visite à Kélibia. De son côté, le président Caïd Essebsi parlera des liens historiques entre les deux pays qui remontent à 1736, citera longuement son ami, Dag Hammarskjöld, et saluera l’amitié qui prévaut chaque jour encore davantage.

Le fumoir
Les convives sont heureux, subjugués. Aux nourritures terrestres exceptionnelles s’ajoutent les conversations avec les voisins à table. L’orchestre royal annonce en musique la fin du diner. Les couples royal et présidentiel, puis les autres quittent la salle à manger pour aller dans le grand salon, prendre thé ou café et continuer à deviser. Dès le départ des deux couples, les serveurs arrivent avec cigarettes et cigares. Les convives trainent un peu les pieds, rechignant à mettre fin à leur rêve éveillé et partir. En bas, voitures avec chauffeurs et surtout taxis attendent pour reconduire tout ce gratin.

Taoufik Habaïeb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here