Inauguré hier par Selma Elloumi Rekik ministre du tourisme, ce salon qui se tient à la foire de Nabeul du 5 au 16 août vise à promouvoir les métiers ancestraux, assurer une véritable animation touristique à travers la dynamisation de l’activité commerciale surtout avec le rush des touristes algériens et libyens. C ‘est un événement majeur, parce qu’il est un rendez-vous privilégié pour les 96artisans venus des 14 gouvernerats du pays .Cette édition vient ainsi confirmer le rôle et la vocation de Nabeul, ville artisanale et touristique, comme plate-forme de rencontres et initiateur de projets de développement. La volonté des organisateurs est de faire de ce village artisanal un lieu de création, d’innovation et de développement de produits artisanaux. Un mot d’ordre : l’éclatement pour davantage de rayonnement et d’ouverture. Ce salon comme l’a dit Nejmeddine Belhadj directeur du salon « mettra à la disposition des exposants un espace convivial de rencontre, d’information et d’échange, leur offrant de nouvelles perspectives de développement de leurs produits artisanaux. C’est une vitrine de l’artisanat artisanal, elle est aussi un miroir du savoir faire des artisans tunisiens. » La décision d’inclure ce salon dans le circuit touristique ne peut que réjouir les artisans et susciter leur enthousiasme.

Un spécialiste dans la confection des tapis traditionnels est très satisfait de sa participation « C’est une première dit-elle et une occasion propice pour que les touristes découvrent le savoir faire, la manière de fabriquer les tapis tout en achetant un souvenir de qualité et à un prix abordable ».. « L’organisation de ce salon s’inscrit tout à fait dans cette optique et apporte une bouffée d’oxygène économique à la cité des Potiers. » nous dit Ghanay, un artisan de Nabeul . Un salon dont l’image reflète une identité tunisienne largement imprégnée des traditions. « C’est un espace qui traduit l’engagement de notre office à aider ces jeunes créateurs d’artisanat à promouvoir une image rayonnante de nos métiers artisanaux, nous explique une jeune dame spécialisée dans le tissage berbère. Houda passionnée pour la broderie estime que ce salon constitue un haut lieu d’animation touristique car situé dans un coin très fréquenté, il rapproche encore plus le producteur du consommateur » Bref, cette foire est un espace de rencontre, d’échange et de promotion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici