Pour que ça ne se répète plus et plus et… aussi, pour sauver ce qui reste à sauver!

Date:


La destruction récente des abattoirs construits il y a de cela, 135 ans fait désormais, partie du passé et il ne sert à rien de chercher à jeter la pierre à qui que ce soit, vu que le mal est déjà, fait et que la décision a été, apparemment, collégiale, la Délégation spéciale sortante n’en ayant été, finalement, qu’une partie parmi d’autres, alors que l’ASV Nabeul en a été, tout bonnement, écartée. Aujourd’hui, la question n’est plus là: il faut oublier ça, cesser de se lamenter et entrevoir l’avenir avec précaution et pragmatisme.

Je passais il y a quelques jours, du côté de ce qui était il n’y a pas longtemps, les abattoirs centenaires de Nabeul et ma première impression fut que j’ai trouvé ça mortel. Les abattoirs sont toujours « mortels »… au vrai sens du terme, ça s’entend! Mais la désolation qui m’a envahi, à la vue de cet immense gâchis, de ce « crime » perpétré contre la ville, sa mémoire, son patrimoine… était si assommante que j’ai senti la mort s’emparer de moi!
Un terrain vague, des résidus de pierrailles, de la poussière…

C’est tout ce qui reste des anciennes halles en pierre de taille et charpentes en bois et à toitures en tuiles coloniales. Pas tout finalement, parce que j’ai fort heureusement, repéré un très beau château d’eau, encore bien en place. C’est celui que nous voyons sur la photo. Il est construit en pierre de taille, également, et est doté d’un magnifique appareil lithique circulaire. Il pourrait constituer une belle curiosité pour les amateurs d’architecture et de constructions coloniales. C’est à l’ASV Nabeul, maintenant, de jouer son va-tout et de faire le forcing auprès des édiles municipaux afin de le préserver ainsi que les anciens ateliers de poterie que nous voyons également, sur la photo et pourquoi pas ne pas les acquérir puisqu’ils sont mis en vente et donc, menacés de disparition comme ce fut le cas pour ceux d’El Guelta. L’accès au château d’eau se ferait ainsi, par les ateliers de céramique qui lui sont adjacents et qu’on pourrait transformer en musée de poche, s’il arrivait à l’ASVN ou la mairie de les acheter. Ce ne serait franchement, pas trop demander pour Nabeul qui mérite tout ça et même plus. A bon entendeur, salut!

Rached Khayati

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

OPPO Reno7 : L’Expert du portrait qui capture vos différentes personnalités

En tant que première série de smartphones à se spécialiser dans la photographie de portrait, la série Reno d’OPPO a ouvert la voie à une nouvelle génération de portrait intelligent à l’aide d’une technologie révolutionnaire et des algorithmes d'intelligence artificielle.

A lire également
A lire également

FIH56 : Une expérience exceptionnelle, retour sur le spectacle « Ode à la joie » de Chedi Garfi Chant Fawzi Ben Gamra et Salah...

Ode à la joie" est le titre poétique de la soirée musicale du 24 juillet 2022, tenue par le virtuose Chadi Garfi, Fawzi ben Gamra et l'iconique Salah Farzit. Une soirée haute en musique qui oscille entre patrimoine musicale chanté et accompagné par la voix incontournable de Haythem Lahdhiri qui a retenti en premier lieu, en chantant l’hymne national tunisien en guise d’ouverture.

L’ouverture de la 56ème édition du festival international de Hammamet s’est déroulée sous la houlette de Taoufik Jebali

L’ouverture de la 56ème édition du festival international de Hammamet s’est déroulée sous la houlette de Taoufik Jebali, qui a présenté en première son spectacle « Ad Libitum », avec une panoplie de comédiens issus d’El Teatro. Un spectacle hommage à feu Zeyneb Farhat qui a tenu à concrétiser ce travail scénique de son vivant.

Sarra Rejab n’est plus à la tête de Tunisair

Sarra Rejab n'est plus à la tête de Tunisair Une...

Football : 9ème journée sans grands changement à la tête du classement

La première partie des rencontres de la 9ème journée...

la Sécurité interne dans les hôtels

La sécurité dans les établissements touristiques a fait aujourd'hui...

Le Théâtre municipal de Tunis ferme ses portes pour des travaux de restauration

Le Théâtre municipal de Tunis ferme ses portes pour...

Dîner de Caïd Essebsi chez le Roi de Suède : Somptueux, féerique

Stockholm – Dîner au Château royal de Stockholm est un...

Stockholm pavoisée aux couleurs tunisiennes accueille Béji Caïd Essebsi

Stockholm – En grande pompe, la visite d’Etat de...