Europe: Les ventes de véhicules électriques et hybrides s’envolent

Une voiture vendue sur neuf est désormais un véhicule électrique ou hybride, montre un rapport publié mardi par l’Agence européenne de l’environnement (AEE), qui souligne que cette tendance a entraîné une baisse de 12% des émissions de CO2 imputées aux nouvelles immatriculations.

Cette baisse est la plus forte enregistrée depuis que l’Union européenne a mis en place en 2010 des normes d’émissions de CO2 pour les voitures alors que ces émissions étaient en hausse depuis trois années consécutives.

Les émissions des voitures neuves immatriculées en Europe sont ressorties en moyenne à 107,8 grammes de CO2 par kilomètre en 2020, soit une baisse de 14,5 grammes par rapport à 2019.

Sur les 11,6 millions de voitures neuves immatriculées dans l’UE, en Islande, en Norvège et en Grande-Bretagne l’année dernière, 11% étaient des véhicules électriques entièrement électriques ou des hybrides rechargeables contre un taux de 3,5% en 2019, selon des données provisoires de l’AEE.

Des mesures plus strictes en matière d’émissions de CO2 dans l’automobile sont entrées en vigueur l’an dernier, incitant les constructeurs automobiles à accroître dans leur gamme la part des véhicules à faibles émissions ou à acheter des crédits verts auprès d’autres fabricants – au risque de devoir s’acquitter d’amendes.

Des pays comme la France et l’Allemagne ont également proposé des primes pour l’achat de véhicules électriques neufs dans un marché globalement en baisse en Europe, sur fond de crise sanitaire.

Articles récents

A lire également