vendredi, janvier 22, 2021

Kia rappelle 295.000 véhicules aux Etats-Unis pour risques d’incendie

Dans la même catégorie

Volkswagen: Le bénéfice d’exploitation a chuté de près de moitié en 2020

Volkswagen a annoncé vendredi que son bénéfice d'exploitation ajusté annuel avait presque diminué de moitié, soulignant néanmoins le rebond...

La Turquie passe à la 6ème place de ventes de voitures en Europe

Selon des données officielles de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), la Turquie est le seul pays à avoir...

General Motors – la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme...

Audi leader du segment premium en Tunisie pour la 6ème année consécutive

Audi Tunisie confirme sa position de leader du marché premium en 2020 en réalisant les meilleures ventes du segment...

PSA et FCA officialisent la naissance de Stellantis

PSA et Fiat Chrysler ont conclu samedi un processus de fusion annoncé il y a un peu plus d'un...

Kia Motors annonce samedi le rappel de 295.000 véhicules aux Etats-Unis en raison de risques d’embrasement du compartiment moteur durant la conduite.

Les concessionnaires inspecteront les compartiments moteurs pour vérifier la présence de fuites de liquides ou d’huile, procéderont à des tests et, si nécessaire, remplaceront les moteurs.

Le rappel concerne des modèles Sorento de 2012-2013, des modèles Forte et Forte Koup de 2012-2015, des modèles Kia  de 2011-2013, des modèles Soul de 2014-2015 et des modèles Sportage de 2012.

La semaine dernière, Kia et son affilié Hyundai Motors ont convenu d’une sanction civile record de 210 millions de dollars (173 millions d’euros) après que les autorités américaines de réglementation de la sécurité automobile ont déclaré qu’elles n’avaient pas rappelé 1,6 million de véhicules pour des problèmes de moteur en temps voulu.

Les constructeurs automobile coréens ont accepté de donner leur accord après que la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a déclaré qu’ils avaient communiqué de manière inexacte certaines informations concernant les rappels.

Articles récents

Bourses européennes: Les actions rattrapées par les risques sanitaires et économiques

Les Bourses européennes ont fini en baisse vendredi, de nouvelles restrictions sanitaires et des indices d'activité attestant la contraction...

Dans la même catégorie