Nissan publie un bénéfice surprise au T3 et relève ses prévisions

Nissan, porté par un rebond de la demande de voitures en Chine, a publié mardi un bénéfice d’exploitation surprise sur la période octobre-décembre et relevé ses prévisions pour l’ensemble de son exercice annuel alors que les analystes attendaient une perte sur les derniers mois de 2020.

Le troisième constructeur automobile japonais, partenaire de Renault, a dégagé au troisième trimestre de son exercice décalé un bénéfice d’exploitation de 27,1 milliards de yens (214 millions d’euros) contre 22,7 milliards de yens il y a an. Les sept analystes sondés dans une enquête Refinitive SmartEstimates prévoyaient en moyenne une perte de 43,57 milliards de yens.

Nissan a par ailleurs réduit la prévision de perte anticipée sur l’exercice 2020-2021. Le groupe prévoit désormais une perte d’exploitation de 205 milliards de yens contre une perte de 340 milliards de yens indiquée auparavant.

Les 19 analystes interrogés par Refinitive prévoient pour leur part en moyenne une perte de 230,1 milliards de yens sur l’ensemble de l’exercice.

Nissan a également réduit son objectif de ventes unitaires pour l’ensemble de l’exercice à 4,015 millions de véhicules, contre 4,165 millions.

Le marché automobile chinois, le plus important au monde, a progressé de 6,4% en décembre, continuant de porter le secteur après le choc provoqué par la pandémie de coronavirus.

Mitsubishi Motors, l’autre partenaire de l’alliance avec Renault et Nissan, a également revu à la baisse la semaine dernière sa prévision de perte d’exploitation pour l’ensemble de l’exercice clos en mars à la faveur d’une réduction des coûts.

Le constructeur automobile japonais Honda Motor, qui publiait également ce mardi ses résultats, a pour sa part relevé sa prévision de bénéfice d’exploitation pour l’ensemble de son exercice annuel de 23% à 520 milliards de yens à la faveur d’un bond de la demande en Chine et d’une réduction des coûts.

Honda avait déclaré, il y a trois mois, tabler sur un bénéfice d’exploitation annuel de 420 milliards de yens, tandis que les 21 analystes sondés par Refinitiv prévoyaient en moyenne 463,6 milliards de yens.

Articles récents

A lire également