lundi, mars 1, 2021

Renault débauche le patron de Toyota Onnaing-Valenciennes, rapporte Les Echos

Dans la même catégorie

Célébration de l’anniversaire d’une icône : Volkswagen lance la Golf GTI Clubsport 45 sur le marché

La Golf GTI est présente sur le marché depuis 1976, elle a donc 45 ans. Volkswagen marque l’événement...

UADH : des procédures contre la tentative de résiliation du contrat par PSA

Le Conseil du marché financier porte à la connaissance des actionnaires de la société Uadh et du public qu’il...

Renault: L’année 2021 débute difficilement, perte record en 2020

Le directeur général de Renault, Luca de Meo, a prévenu jeudi que l'année 2021 s'annonçait encore difficile, notamment dans...

Porsche lâche les chevaux avec la nouvelle 911 GT3

La 7e édition de la sportive haute performance, développée en étroite collaboration avec le département Compétition de la marque,...

Conduite autonome : le groupe Volkswagen s’associe à Microsoft

La Division Car.Software du Groupe Volkswagen et Microsoft vont construire une plateforme de conduite automatisée destinée au développement...

Luciano Biondo, qui dirigeait le site d’Onnaing-Valenciennes (Nord) de Toyota, a été recruté par le groupe Renault qui a entamé une vaste restructuration de son organigramme depuis la prise de fonction de son directeur général, Luca de Meo, rapporte vendredi le journal Les Echos.

Toyota France a annoncé dans un communiqué que « Luciano Biondo, Président de Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) depuis 2017, (…) a décidé de poursuivre d’autres intérêts ».

Selon Les Echos, il pourrait prendre la tête des usines de Renault situés dans le nord de la France (Maubeuge, Douai et Ruitz).

Luca de Meo multiplie les nominations depuis plusieurs semaines afin de renouveler l’état-major qui va mettre en musique la restructuration du groupe au losange et sa stratégie de redressement.

Contacté par Reuters, Renault s’est refusé au moindre commentaire.

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également