samedi, février 27, 2021

Banque Mondiale : L’activité économique de l’Afrique du Nord devrait se contracter de 4,2 % à cause du covid-19

Dans la même catégorie

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

L’activité économique dans la région de l’Afrique du Nord devrait se contracter de 4,2 % sous l’effet de la pandémie du Covid-19 et de l’évolution du marché du pétrole, a indiqué la Banque Mondiale (BM) dans un récent rapport publié sur son site web.

Pour la région de l’Afrique subsaharienne, les experts de la BM ont prévu un recul de 2,8% de l’activité économique en 2020, accusant une récession sans précédent, selon eux.

 » Les chocs causés par la pandémie en Amérique latine et les Caraïbes entraîneront une contraction de 7,2 % de l’activité économique régionale en 2020″, ont-ils alerté ajoutant que l’économie régionale en Europe et en Asie centrale devrait également se contracter de 4,7 % cette année, tandis que la quasi-totalité des pays entreront en récession.

S’agissant de l’Asie de l’Est et du Pacifique , la croissance dans la région devrait chuter à 0,5 % en 2020, soit le taux le plus faible enregistré depuis 1967, en raison des perturbations causées par la pandémie, selon ces experts.

Ils ont ainsi prévu que le Produit Intérieur Brut (PIB) mondial diminuera de 5,2 % en 2020 à cause de la pandémie du Covid -19.

« Ceci représente la plus grave récession planétaire depuis des décennies », ont considéré ces experts ajoutant que la pandémie du Covid-19 a produit une violente onde de choc à travers le monde, plongeant de nombreux pays dans une profonde récession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également