jeudi, mars 4, 2021

Banque – UBCI : pénalisé par un redressement fiscal

Dans la même catégorie

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Les charges opératoires de l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI) ont atteint 43,4 millions de dinars tunisiens au 31 mars 2019, en hausse de 23,67 % par rapport aux 35,1 millions affichés fin mars 2018.

La banque explique qu’un redressement fiscal subi pour des exercices de 2014 à 2016 est à l’origine de cette situation.

Dans son rapport d’activité de 2018, UBCI indique avoir reçu en septembre 2018 une notification de l’administration fiscale portant sur un redressement de 17,8 millions de dinars.

Un arrangement a été conclu avec l’administration fiscale en mars 2019 et la banque s’est engagée à payer pour de cette période une pénalité fiscale s’élevant à un total de 6,5 millions de dinars.

La banque fait savoir que la progression de ses charges opératoires aurait été de seulement 5,09 % à fin mars 2019 s’il n’y a pas eu ce redressement fiscal.

Les choses semblent bien aller sur le plan de l’exploitation. Son produit net bancaire du premier trimestre 2019 est annoncé en hausse de 14,67 % à 61,5 millions de dinars. Un résultat soutenu par une hausse des revenus d’intérêts et de commissions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également