vendredi, mars 5, 2021

BNP Paribas : cède de sa banque de détail en Tunisie

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Le groupe bancaire français a informé le conseil d’administration de l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI), une banque de détail basée en Tunisie, qu’il souhaitait trouver un partenaire pour reprendre sa participation de 50,1 %, a déclaré une porte-parole de BNP Paribas.

En janvier dernier, BNP Paribas a fait savoir au conseil d’administration avoir « ouvert une réflexion stratégique sur sa participation au capital de l’UBCI », avait alors indiqué la banque tunisienne dans un communiqué.

Mi-mars, le Conseil du marché financier tunisien a de son côté fait connaître des précisions obtenues auprès de l’UBCI selon lesquelles des « discussions préliminaires ont été ouvertes avec un certain nombre d’investisseurs potentiels », dont l’Arab Tunisian Bank (ATB), la filiale tunisienne du groupe jordanien Arab Bank, sans qu’un accord n’ait encore été atteint.

Selon des informations de presse, qui n’ont pas été commentés par BNP Paribas, deux banques qataries se seraient aussi montrées intéressées par la reprise de l’UBCI, la Qatar National Bank et la Commercial Bank of Qatar

BNP Paribas avait démenti, dans un communiqué publié le 24 janvier dernier, son intention de quitter le marché marocain. Le groupe a également fait savoir que son implantation en Afrique « fait pleinement partie de son dispositif international » et qu’il n’entendait pas se retirer de ce continent.

A noter que les trois places fortes de BNP Paribas sur le continent africain sont actuellement l’Afrique du Sud, l’Algérie et le Maroc (291 millions d’euros de revenus en 2018).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également