Croissance de 41,9% de Hanibale lease en 2017, Elle représente 551 mdt contre 388,2 mdt en 2016

En 2017, le secteur du leasing a affiché des niveaux de croissance nettement plus importants que ceux des années précédentes. Les mises en force du secteur ont progressé de 30,6% entre 2016 et 2017 à 2 432,7 MDT contre une hausse de 7,7% entre 2015 et 2016. L’encours global du secteur a atteint 4 084,9 MDT en 2017 soit une progression de 22,3% par rapport à 2016. Les mises en force d’HANNIBAL LEASE ont atteint 551 MDT en 2017 contre 388,2 MDT en 2016 soit une croissance de 41,9%.

La part de marché d’HANNIBAL LEASE en termes de mises en force s’est élevée à 22,7% rendant ainsi la société leadeur du marché en devançant TUNISIE LEASING. L’encours global d’HANNIBAL LEASE en 2017 est de 805 MDT contre 574,6 MDT en 2016, soit une croissance de 40,1%.

Au niveau des états financiers consolidés, les Revenus Nets de leasing ressortent en hausse de 17,6% en 2017 par rapport à 2016 à 26,5 MDT. Sur la même période, le leaseur a dégagé un résultat net part du Groupe de 8,5 MDT contre 7,5 MDT une année auparavant, soit une augmentation de 13,4%.

Le ratio des créances classées est passé de 4,68% en 2016 à 3,86% en 2017 confirmant la qualité des actifs d’HANNIBAL LEASE. Le ratio de couverture des créances classées a atteint 72,23% en 2017 contre 71,37% en 2016.

Le gap qui sépare le taux moyen des mises en force et le coût moyen des ressources ne cesse de se resserrer depuis le cycle haussier que connait le TMM depuis 2017. Pour 2018, le taux moyen des mises en force serait de 10,4% pour un coût moyen des ressources de 8,9%. Le taux maximum des mises en force imposé par l’état pour l’ensemble des sociétés de leasing ne peut pas excéder les 11,9%.

Pour l’année 2018, le management d’HANNIBAL LEASE table sur des Produits Nets de leasing individuel de 29 MDT contre 25,7 MDT en 2016, soit une hausse de 12,7%. En 2018, le résultat net individuel devrait avoisiner les 8,6 MDT soit une progression de 4,9% par rapport à 2017. Nous rappelons qu’à partir de 2018, le taux d’impôt appliqué aux sociétés faisant partie du secteur du leasing passera à 35% contre 20% pour les années qui précèdent. Selon les prévisions de la société, le résultat net individuel pourrait atteindre les 10 MDT en 2019 et les 11,4 MDT en 2020.

Au titre de l’exercice 2017, la société devrait distribuer un dividende de 0,500 DT par action soit 50 millimes de moins que l’année 2016. A la suite d’une conjoncture économique encore incertaine et la menace d’une concurrence exacerbée au sein du secteur du leasing, nous maintenons notre recommandation à « conserver » sur le titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici