Le Royaume Uni envisage de diversifier les secteurs de coopération notamment dans l’éducation et la lutte contre la corruption

Louise De Souza

Le Royaume-Uni mobilisera une enveloppe de 8 millions de livres sterlings (près de 22,566 millions de dinars) et œuvrera à diversifier les secteurs de coopération avec la Tunisie notamment l’éducation et la lutte contre la corruption, a déclaré dans un entretien accordé jeudi à l’Agence TAP, Louise De Souza, nouvelle ambassadrice du Royaume-Uni accréditée à Tunis depuis le 6 juillet 2016.


Q : Quels impacts aura la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne sur les relations tuniso-britanniques ?

R: La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne n’aura aucun impact sur les relations entre les deux pays qui ont connu, depuis 2011, des changements profonds.
Le soutien accordé par le Royaume-Uni à la Tunisie se poursuivra. Il est appelé à se développer à travers une étroite collaboration avec le gouvernement tunisien afin de renforcer la démocratie, la bonne gouvernance et les réformes économiques dans le pays.

Q : Quel sont les principaux axes de coopération avec la Tunisie, au cours de la prochaine étape ?

R: A partir de cette année et au cours des prochaines années, nous planifions de soutenir des domaines vitaux tels que l’éducation et la lutte contre la corruption.
Nous sommes déjà en discussion avec le gouvernement tunisien pour développer la coopération dans le secteur de l’éducation et nous soutenons, pour la cinquième année consécutive, les efforts de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers l’initiative » Souk At Tanmia « , dans sa troisième édition.
Notre objectif est également de développer l’entreprenariat et l’emploi des jeunes et des femmes dans ces deux domaines clés.
Le Royaume-Uni a mobilisé une enveloppe de 24 millions de livres sterlings (71 millions de dinars), depuis 2011, et le soutien programmé, pour cette année, sera aux alentours de 8 millions de livres sterlings (près de 22, 566 MD).

Q: Le Royaume-Uni compte-t-il lever les restrictions de voyage concernant la destination tunisienne ?

R: Les conseils aux voyageurs sont constamment révisés, il ne s’agit pas d’interdiction de voyage mais plutôt de conseils aux voyageurs Britanniques.
Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes notamment les ministères de la défense et de l’intérieur dans le cadre d’un échange d’expertises visant à renforcer les capacités des forces de l’ordre à faire face aux menaces sécuritaires.

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici