vendredi, janvier 22, 2021

Nabil Karoui arrêté

Dans la même catégorie

La FTDES appelle à suspendre le paiement de la dette

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) plaide lors d’un communiqué publié hier en faveur de...

Un deuxième décaissement des subventions dédiées au transport, avant fin janvier 2021

Un deuxième décaissement des subventions destinées aux exportateurs tunisiens et accordées au transport aura lieu d'ici fin janvier 2021,...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

L’inflation est l’ennemi principal de l’économie tunisienne

Quoi qu’il en soit, il convient de noter que l’inflation est le principal de l’économie tunisienne. Pour l’année 2015,...

Total: acquisition de 20% du capital du groupe indien Adani

Total a annoncé lundi l'acquisition auprès du groupe indien Adani d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy...

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali.

Karoui a été convoqué jeudi par le juge d’instruction du pole pour être entendu dans l’affaire de suspicion d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent.

La Cour de cassation avait ordonné, le 9 octobre 2019, la libération de Nabil Karoui, placé en détention le 23 aout de la même année.

La juridiction avait déclaré la requête déposée par le collectif de défense de Nabil Karoui recevable sur le fond et la forme. La plus haute juridiction annule, de ce fait, la décision de la chambre d’accusation.

La défense avait indiqué que la Cour de cassation a ordonné la libération immédiate de Nabil Karoui ainsi que l’annulation de la décision de la chambre d’accusation de la Cour d’appel laquelle avait, le 1er octobre, refusé la remise en liberté de leur client et considéré « la procédure nulle et non avenue ».

L’organisation « I Watch » avait déposé une plainte le 2 septembre 2016 près le Pôle judiciaire, économique et financier contre les deux frères Karoui pour suspicion de blanchiment d’argent par l’intermédiaire des sociétés qu’ils détiennent au Maroc, en Algérie et au Luxembourg.

Le procureur de la République près le Pôle judiciaire avait ouvert une enquête à la suite de cette plainte et décidé d’adresser plusieurs chefs d’accusation à Nabil Karoui et Ghazi Karoui dont celui de blanchiment d’argent.

Le juge d’instruction en charge de l’affaire a décidé de prendre des mesures préventives à l’encontre des deux frères Karoui, lesquelles concernent l’interdiction de voyage et le gel des avoirs.

L’arrestation de Nabil Karoui avait suscité une large polémique qui s’est accentuée suite à la proclamation, par l’instance électorale, en septembre 2019, des résultats du premier tour de la présidentielle et l’accès du candidat Nabil Karoui au deuxième tour, aux côtés de Kais Saied.

Articles récents

La Turquie passe à la 6ème place de ventes de voitures en Europe

Selon des données officielles de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), la Turquie est le seul pays à avoir...

Dans la même catégorie