lundi, mars 1, 2021

Tunisie : Le taux d’inflation se replie à 6,8%, en juin 2019

Grâce essentiellement, à une décélération du rythme d’augmentation des prix de l’alimentation de 7,3% à 6%, selon les données publiées par l’INS...

Dans la même catégorie

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

Le taux d’inflation se replie à 6,8%, en juin 2019, contre 7% en mai et 7,5% en décembre, grâce essentiellement, à une décélération du rythme d’augmentation des prix de l’alimentation de 7,3% à 6%, selon les données publiées par l’INS.

Par ailleurs, les prix des produits libres (non administrés) augmentent de 7,3%, contre 5,1% pour les prix administrés. Les produits non alimentaires libres ont connu une augmentation de 6,8%, contre 2,4% pour l’alimentaire administré.

Le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) augmente à un niveau de 7%, alors qu’il était de 6,7% en mai et de 6,8% en avril 2019.

Envolée des prix des œufs et des légumes frais

La hausse des prix de l’alimentation, est expliquée par l’augmentation des prix des œufs de 17,9%, des légumes frais de 11,5%, des produits laitiers de 9,4% et des viandes de 6,1%.

Sur un an, les prix du groupe transport augmentent à un taux de 9,2%, en raison de la hausse des prix des véhicules de 8,1%, des coûts d’utilisation des véhicules (pièces de rechanges et carburants) de 10,3% et des services de transport de 8,4%.

Hausse des prix des produits d’habillement et des services de santé

Sur un mois (juin 2019), les prix à la consommation augmentent de 0,3%, contre 0,5% en mai 2019, en raison de la hausse des prix des articles d’habillement de 2%, des services de restauration et hôtellerie de 2,3% et des services de santé de 1,9%.

L’enchérissement des produits d’habillement est expliqué par celui des vêtements pour femmes de 2,3% et des chaussures pour hommes de 2,2%.

Les prix des produits et services de santé augmentent de 1,9%, durant le mois de juin, suite à la révision à la hausse des honoraires des consultations médicales de 4,5%.

De même, les tarifs des services de restauration et hôtels demeurent en augmentation avec un taux de 2,3%, suite à la hausse des prix des services des restaurants et cafés de 2,2% et les services d’hébergement de 3,3%.

En revanche, les prix de l’alimentation se replient de 1,4%, après une augmentation de 0,9%, au mois de mai, suite à la baisse des prix des fruits frais de 7,9%, des légumes frais et des œufs de 5,7% et des volailles 2,8 %. Par contre, les prix des viandes rouges augmentent de 0,8%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également