vendredi, février 26, 2021

Tunisie : Les dettes des compagnies pétrolières auprès de l’Etat s’élèvent à 194 millions de dinars

Dans la même catégorie

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Le volume des dettes des compagnies pétrolières auprès de l’État, s’élève à  194 millions de dinars, a révélé le ministère de l’Énergie, des Mines et de la Transition énergétique.

Une douzaine de compagnies ayant bénéficié de permis d’exploration pétrolière ont manqué à leurs engagements envers l’État qui a été contraint de leur imposer une amende compensatoire conformément à l’article 36 du code minier, selon un communiqué publié vendredi par le ministère.

La situation des permis expirés avait été présentée au Comité consultatif sur les carburants qui les a soumis, au directeur général du contentieux de l’État.

Notons que la liste de ces compagnies peut être consultée sur la page Facebook du ministère. Il s’agit des permis d’exploration suivants : » Chamel Anakid « , » Châal « , » Majerda « , » Faouar « , » Mazouna », » Bouhajla « , » les oasis « , » Isis « , » Charban « , » Al Fahes « , » Ksar Haddeda « , » Kerkouane » et » Hammamet Bahria «

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également