mercredi, juillet 8, 2020

L’Opep et ses alliés ont décidé de baisser la production de 9,7 millions de barils par jour pendant deux mois

Dans la même catégorie

La Bourse de New York consolide prudemment, l’évolution de l’épidémie aux USA inquiète

La Bourse de New York cède du terrain en début de séance mardi, les risques liés à la situation...

Economie mondiale : la pandémie de coronavirus empêche la prise de risque malgré les signes récents d’amélioration de la conjoncture économique

Les principales Bourses européennes reculent lundi matin, les signes de résurgence de la pandémie de coronavirus dans plusieurs pays,...

La BERD et l’OMT visent à stimuler la reprise du secteur du tourisme

La propagation rapide du coronavirus a eu un impact massif sur de nombreux secteurs de l’économie mondiale, le tourisme...

Nike accuse une perte inattendue au T4 avec la crise du coronavirus

Nike Inc a fait état jeudi soir d’une perte trimestrielle inattendue, la première depuis plus de deux ans, en...

Wall Street: La Bourse de New York en baisse, les banques et l’épidémie pèsent

La Bourse de New York recule vendredi dans les premiers échanges, plombée par les inquiétudes persistantes liées à l’épidémie...

L’Opep et ses alliés ont décidé de baisser la production de 9,7 millions de barils par jour pendant deux mois, du 1er mai au 30 juin.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés ont annoncé dimanche soir qu’ils avaient convenu de réduire leur production de pétrole brut d’un total de 9,7 millions de barils par jour (b / j) à partir du 1er mai prochain.

La réduction initiale de 9,7 millions de barils par jour sera valable pendant deux mois, soit jusqu’au 30 juin de l’année en cours, a indiqué l’Opep dans un communiqué.

Pour la période suivante de six mois, soit du 1er juillet au 31 décembre, la réduction de la production totale sera assouplie à 7,7 millions de b / j.

Ensuite, interviendra un ajustement de 5,8 millions de b/j pour une période de 16 mois, du 1er janvier 2021 au 30 avril 2022.

Les 23 membres du groupe, connus sous le nom d’Opep +, vont réduire leurs productions pétrolières individuelles en fonction de leurs niveaux de production en octobre 2018, selon le communiqué.

Cependant, l’Arabie saoudite poids lourd de l’Opep et la Russie, non leader de l’Opep, réduiront leurs productions individuelles de 11 millions de b / j.

L’accord actuel sera valable jusqu’au 30 avril 2022, avec une révision en décembre 2021, pour une éventuelle prolongation.

Les pays membres de l’Opep + se réuniront le 10 juin prochain par vidéoconférence pour déterminer si de nouvelles mesures sont nécessaires pour équilibrer le marché mondial du pétrole.

Pour rappel, les cours du pétrole brut avaient sérieusement chuté au cours du premier trimestre 2020, poussés par une baisse de la demande due à la propagation du nouveau coronavirus à travers le monde.

Les cours ont atteint leurs niveaux le plus bas depuis 2002 fin mars, aux alentours de 21 dollars le baril pour le Brent et 18 dollars pour le West Texas Intermediate (WTI), alors qu’ils étaient entre 60 et 70 dollars au début de l’année 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Lufthansa compte supprimer 1.000 postes administratifs et réduire la direction de 20%

Lufthansa a annoncé mardi de nouvelles mesures dans le cadre de son plan de restructuration, comprenant notamment une réduction...

Banque Centrale de Tunisie : Légère amélioration du taux de change du dinar

Le taux de change du dinar tunisien s’est légèrement amélioré, par rapport aux principales devises étrangères. à la date du 6 juillet 2020, en...

Orange Fab Tunisie : sept start-up tunisiennes signent des contrats nationaux et internationaux

Depuis 2010, Orange Tunisie est devenu l’opérateur de référence auprès des jeunes tunisiens : Orange Developer Center, les FabLabs Solidaires, le Prix Orange de...

Tunisie : Révision à la baisse des prix des hydrocarbures

Le ministère de l'Energie, des Mines et de la Transition énergétique a annoncé, mardi, une révision à la baisse des prix à la vente...

Nizar Yaïche annonce sept mesures pour booster l’investissement

Le ministre des Finances, Nizar Yaïche a annoncé, hier le lancement de nouvelles initiatives ayant pour objectif de booster l’investissement en Tunisie. Ces initiatives s’inscrivent...

Dans la même catégorie