Wall Street: La Bourse de New York finit en baisse, les « tech » pèsent

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi en raison d’un regain d’inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique aux Etats-Unis et de l’incertitude entourant les prochaines décisions de politique monétaire de la Fed.

Dans son Livre beige publié deux heures avant la clôture, la banque centrale américaine a relevé que l’économie américaine avait « légèrement rétrogradé » au mois d’août dans un contexte de prudence face à la propagation du variant Delta du coronavirus.

L’indice Dow Jones a cédé -0,2%, ou 68,93 points, à 35 031,07 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 5,93 points, soit -0,13%, à 4 514,1 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de 87,69 points (-0,57%) à 15 286,64 points.

Apple et Facebook ont perdu respectivement 1,07% et 1,23% et pesé sur la tendance.

Le S&P 500 a cédé moins de 1% depuis jeudi dernier, date de son dernier record de clôture. L’indice reste en hausse de 20% depuis le début de l’année, grâce à la politique accommodante de la Réserve fédérale.

« Les investisseurs effeuillent la marguerite en disant : ‘l’économie va croître, l’économie ne va pas croître’, » a commenté Sam Stovall, stratège en chef à CFRA. « Ils ne peuvent pas se décider, alors ils ne s’engagent pas sur des positions de long terme. »

Aux valeurs particulières, le géant du paiement en ligne PayPal Holdings a abandonné 2,7% après avoir annoncé le rachat du spécialiste japonais du paiement fractionné Paidy pour 2,7 milliards de dollars (2,28 milliards d’euros environ).

La plate-forme d’échange de cryptoactifs Coinbase a cédé 3,2% après avoir annoncé que la Securities and Exchange Commission (SEC) l’avait mise en garde contre un risque de poursuites si elle mettait à exécution son projet d’offre de services de prêts de cryptomonnaies avec intérêts.

Articles récents

A lire également