samedi, décembre 5, 2020

Algérie : Conférence de Dominique de Villepin « Réconcilier les silences : Donner sa parole pour la paix »

« Réconcilier les silences : Donner sa parole pour la paix »

Dans la même catégorie

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

Tourisme : Le groupe Radisson Hotel s’apprête à faire sa première entrée dans la capitale Tunis

Radisson Hotel, l’un des groupes hôteliers les plus importants au monde, ambitionne de poursuivre son développement et d’accélérer sa...

L’ancien Premier ministre français, M. Dominique de Villepin, se rendra en Algérie du 26 au 28 mars 2018 à l’invitation de l’Ambassadeur de France en Algérie, afin de donner une conférence intitulée « Réconcilier les silences : Donner sa parole pour la paix ». Celle-ci se déroulera le mardi 27 mars 2018 à 17h, à l’Ecole Supérieure Algérienne des Affaires.

Homme de lettres et de convictions, brillant diplomate, ministre des Affaires étrangères engagé, Dominique de Villepin a porté haut la voix de la France lorsqu’en 2003, il a défendu les positions françaises en faveur de la paix à la tribune des Nations Unies. L’ancien chef de gouvernement prolonge aujourd’hui son engagement pour la résolution des crises internationales en proposant une réflexion profonde sur l’état du monde d’aujourd’hui dans son dernier ouvrage intitulé Mémoire de Paix pour Temps de Guerre (Grasset, 2016). Il y partage son expérience, ses convictions et sa vision pour un monde apaisé : « Le moment est venu de s’atteler au travail de la paix, d’ouvrir les yeux sur les blessures du monde et de nous doter des outils pour construire un nouvel ordre, stable et juste ».

M. de Villepin profitera de son déplacement en Algérie pour rencontrer des représentants des institutions algériennes et des personnalités de la vie économique et culturelle du pays.

La conférence de M. de Villepin se tiendra en un lieu emblématique de la coopération franco-algérienne : l’Ecole Supérieure Algérienne des Affaires (ESAA). Née de la volonté politique et de la vision de deux présidents, Abdelaziz Bouteflika et Jacques Chirac, cette école de gestion et de management du plus haut niveau possible, est devenue la référence, non seulement en Afrique du Nord, mais en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

L’Union européenne approuve le budget 2021 mais attend un geste de Varsovie et Budapest

Les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement européen ont approuvé vendredi le projet de budget du bloc...

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond de reprise de l’épidémie de...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé les attentes de nouvelles mesures...

INS – Enquête : 37,2% des entreprises tunisiennes risquent de fermer définitivement dans les conditions actuelles

37,2% des entreprises tunisiennes exerçant pendant le 3ème trimestre 2020, ont déclaré être confrontées au risque de fermer définitivement, dans les conditions actuelles, c'est...

L’Opep+ relève sa production de 500.000 bpj à partir de janvier

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’Opep+, ont accepté d’augmenter leur production de pétrole de 500.000 barils...

Dans la même catégorie