Libye: La production pétrolière perd 300 000 barils par jour à cause de la dette

La production devrait encore baisser dans les prochains jours, selon la National Oil Corporation en Libye.

La National Oil Corporation en Libye a déclaré jeudi, que la production de brut du pays avait dégringolé à un million de barils par jour, après avoir culminé à 1,3 millions il y a quelques jours, et ce, en raison de l’accumulation de dettes sur les entreprises opérant dans le secteur.

Mustafa Sanallah, président de la National Oil Corporation, a déclaré aux responsables du secteur du brut libyen, lors de la réunion de ce jeudi, que la production devrait encore baisser dans les prochains jours, en raison des dettes et de l’incapacité des entreprises à maintenir la production, selon un communiqué publié par la société.

La crise de la dette des compagnies pétrolières locales, opérant dans le pays, et leur incapacité à poursuivre la production, est due à l’incapacité à approuver les budgets nécessaires pour les institutions publiques du pays.

Sanallah a aussi ajouté : « Nous disposons de capacités qui nous permettent d’élever le niveau de la production quotidienne de pétrole à un niveau de plus de deux millions de barils par jour, dans un proche avenir, mais le fait de ne pas approuver les budgets nécessaires pour le secteur nous a empêchés d’atteindre cet objectif ».

Le président de la National Oil Corporation a aussi affirmé : « Pire encore, la question s’est aggravée à tel point, que certaines entreprises ont été contraintes d’arrêter la production, en raison du manque des pièces de rechange et du matériel d’exploitation nécessaire, en plus des services de santé et d’approvisionnement insuffisants et des faibles salaires des travailleurs dans le secteur ».

S’adressant au ministère du Pétrole en Libye, Sanallah a déclaré : « aidez-nous à obtenir les budgets nécessaires, et j’affirme que si toutes les capacités ne sont pas exploitées au service du secteur pétrolier, la situation va malheureusement se détériorer ».

La Libye est un pays membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), avec une production quotidienne moyenne de 1,28 millions de barils par jour en mars dernier, selon le rapport mensuel de l’OPEP publié la semaine dernière.

Articles récents

A lire également