UpM adoptent une feuille de route centrée sur l’action visant le renforcement de la coopération régionale

Sous la coprésidence de l’UE et de la Jordanie, les États membres de l’UpM ont exprimé aujourd’hui un engagement politique fort avec l’adoption d’une feuille de route pour le renforcement de la coopération régionale en Méditerranée à l’occasion du second Forum régional de l’UpM qui se déroule à Barcelone les 23 et 24 janvier sur le thème de la Méditerranée en action : les jeunes au service de la stabilité et du développement.

Face aux importants défis actuels dans la région liés à l’extrémisme, la radicalisation et la migration irrégulière, les ministres des affaires étrangères, sous la coprésidence de Madame Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Monsieur Ayman Al Safadi, Ministre des Affaires étrangères de Jordanie et Monsieur Alfonso María Dastis Quecedo, Ministre espagnol des affaires étrangères et de la coopération, en tant que pays hôte, ont souligné le rôle clé de l’UpM comme cadre unique pour le dialogue politique et la coopération régionale dans la région euro-méditerranéenne.

“Avec 47 projets labellisés, 10 réunions ministérielles, plus de 200 forums d’experts qui ont réuni 20 000 parties prenantes, les activités de l’UpM illustrent la forte conviction que les défis régionaux appellent des solutions régionales et qu’il ne peut pas y avoir de sécurité sans développement. À cet égard, la jeunesse est au cœur de l’agenda méditerranéen” a souligné le Secrétaire général de l’UpM, Monsieur Fathallah Sijilmassi.

Plusieurs jeunes bénéficiaires des projets labellisés par l’UpM participent au Forum mettant en évidence la nature de l’organisation orientée vers l’action. “Créer des opportunités d’emploi et lutter contre le changement climatique figurent en tête des priorités pour les jeunes. Les jeunes peuvent agir comme moteur pour le développement durable si nous travaillons tous ensemble dans ce sens. C’est pour cela que nous avons créé, avec le soutien de l’UpM, le Réseau méditerranéen des jeunes pour le climat qui constitue un lieu d’échange d’idées et de mise en œuvre d’actions tangibles qui placerait la région méditerranéenne à la tête des acteurs qui agissent positivement pour le développement durable” a déclaré Imene Bouchair, une jeune représentante du réseau.

Un signal clair de soutien à une coopération régionale renforcée a été donné par la signature entre le Secrétariat de l’UpM et l’Agence suédoise pour le développement d’un accord de financement pluriannuel de 6,5 millions d’euros pour mettre en œuvre et renforcer les activités principales de l’UpM. Ce premier accord de ce type avec un État membre met l’accent sur trois domaines d’action fondamentaux pour la région : l’autonomisation des femmes et l’égalité homme-femme, l’action pour le climat et l’énergie ainsi que l’eau, l’environnement et l’économie bleue.

Ce Forum régional a vu aussi le lancement du projet “Génération Entrepreneur” lancé officiellement dans le cadre de l’initiative méditerranéenne pour l’emploi Mediterranean Initiative for Jobs (Med4Jobs). Le projet consiste en un programme de formation pour l’emploi et pour la création d’entreprises dont bénéficieront 79 000 étudiants d’écoles et d’universités d’Algérie, d’Égypte, de Jordanie, du Liban, du Maroc, de Palestine et de la Tunisie et devrait créer des opportunités d’emploi au travers de programmes de mentorat et d’incubation de start-ups.

En outre, des accords de coopération ont été signés entre l’UpM et le Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud et l’Unité technique d’Agadir. Le Gouvernement de Monaco a annoncé une contribution financière au projet de l’UpM de formation de citoyens responsables “Forming Responsible Citizens”. Le projet, mené par l’organisation basée en Espagne Ideaborn, vise à contribuer à la prévention de la violence contre les filles et les femmes par le biais de la mise en œuvre d’un programme d’éducation civique rénové au Maroc et en Tunisie.

Le Forum régional de l’UpM rassemble 500 acteurs méditerranéens principaux, des ministres, des délégations officielles, des représentants de la société civile et du secteur privé, des acteurs régionaux, des institutions financières et des promoteurs de projets socioéconomiques. Le Forum accueillera le Président du Sénat italien en tant que Président de l’Assemblée parlementaire de l’UpM, le Vice-président de la Banque Mondiale pour la région MENA, le Vice-président de la Banque Européenne d’investissement ainsi que d’autres représentants d’institutions clé qui opèrent dans la région euro-méditerranéenne.