mercredi, septembre 23, 2020

Egypte: le gouvernement prévoit une croissance de 5,5%

Dans la même catégorie

Riad Salamé : La Banque du Liban prête à un audit par la Banque de France

Le gouverneur de la banque centrale libanaise, Riad Salamé, a déclaré soutenir la proposition d’Emmanuel Macron de dépêcher à...

Coronavirus : Qatar Investment Authority (QIA) prend une part dans la biotech CureVac

Le laboratoire allemand de biotechnologie CureVac a annoncé mardi que Qatar Investment Authority (QIA), l’un des plus importants fonds...

Région MENA: le FMI anticipe une contraction économique plus forte que prévu

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de nouveau les prévisions de croissance de la région du Moyen-Orient et...

Liban face à la crise: le FMI au secours du Gouvernement Libanais

Le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté lundi les autorités libanaises à s’unir autour du plan de sauvetage élaboré...

Arabie Saoudite: Parsons remporte l’appel d’offres de supervision de la construction

la destination ultra-luxueuse située le long de la côte nord-ouest de l'Arabie saoudite, a désigné la société Saudi Arabian...

 

L’économie égyptienne devrait connaître une croissance de 5,5% au cours de l’exercice se terminant en juin, selon des économistes. Une prévision légèrement supérieure à celle d’une enquête réalisée il ya trois mois mais inférieure à l’objectif du gouvernement.

L’économie, à l’exception de l’industrie pétrolière, peine à attirer les investisseurs étrangers depuis le soulèvement de 2011 qui a renversé Hosni Moubarak.

L’activité égyptienne dans le secteur privé non pétrolier a reculé pour le septième mois consécutif en mars, selon l’indice PMI. L’activité du secteur privé n’a augmenté qu’en cinq mois tout au long des trois dernières années.

La commission électorale égyptienne a déclaré mardi, que près de 90% des électeurs avaient approuvé par référendum des changements constitutionnels, ce qui pourrait permettre au président Abdel Fattah al-Sisi de rester au pouvoir jusqu’en 2030.

Les partisans de Sisi affirment qu’il a stabilisé l’Egypte et qu’il lui faut plus de temps pour réformer et développer son économie.

Afin de renforcer la confiance des investisseurs, l’Égypte a mis en œuvre des réformes économiques dans le cadre d’un accord de 12 milliards de dollars sur trois ans conclu avec le Fonds monétaire international en novembre 2016. Les réformes comprenaient une taxe sur la valeur ajoutée, des réductions des subventions énergétiques et une forte dévaluation de la monnaie.

L’Égypte vise une croissance de 5,6% pour l’exercice 2018/2019, avait déclaré le ministre des Finances Mohamed Maait en février, comparé à son objectif précédent de 5,8%. Il vise une croissance de 6,1% en 2019/2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Samsung remporte 48 prix à IDEA 2020

Samsung Electronics a annoncé aujourd'hui avoir remporté 48 prix aux International Design Excellence Awards (IDEA) 2020 de renommée mondiale,...

Les Bourses en Europe finissent dans le désordre, l’inquiétude demeure

Les principales Bourses européennes ont terminé mardi en ordre dispersé après leur net repli de la veille, la persistance des inquiétudes sur l’évolution de...

Rentrée scolaire, les Fondations de l’UIB se mobilisent

La Fondation Solidarité & Innovation by UIB a fait don de masques lavables, de visières de protection et de gel hydro-alcoolique aux enfants et...

Ooredoo Tunisie | Visite au gouvernorat de Béja

Dans le cadre du lancement des activités de responsabilité sociale, les responsables de la compagnie Ooredoo, se sont rendus au gouvernorat de Beja, et...

La Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration du 24 septembre au 5 octobre au Palais des Expositions du Sahel !

Prix imbattables et multitude de promotions durant la prochaine édition de la Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration au Palais des...

Dans la même catégorie