Le Fonds saoudien pour le développement marque l’achèvement des travaux du projet de réhabilitation de l’aéroport international de Banjul évalués à 31 millions de dollars

La vice-présidente de la Gambie, Dr Isatou Touray, en présence du président directeur général du Fonds Saoudien pour le développement M. Sultan bin Abdulrahman Al-Marshad, a inauguré le projet de réhabilitation et de développement de l’aéroport international de Banjul d’une valeur totale de (31) millions de dollars, qui contribuera à augmenter la capacité opérationnelle de l’aéroport de 43% par an. Son Excellence a également posé la première pierre du projet d’aménagement du salon VVIP de l’aéroport et du projet d’aménagement routier de Banjul, d’une longueur de 50,9 km. Ces projets de développement sont financés par le Fonds Saoudien pour le développement.

Lors de la cérémonie d’inauguration, la vice-présidente a salué les efforts déployés par le Royaume d’Arabie Saoudite et son soutien des projets de développement et d’infrastructures dans les pays Africains. Elle a également évoqué la contribution du Royaume à travers le Fonds saoudien pour le développement pour soutenir des projets de développement durable dans son pays.

Le président directeur général du Fonds, M. Sultan bin Abdulrahman Al-Marshad, a souligné l’intérêt que le Fonds accorde aux objectifs de développement durable, en apportant son soutien à des projets liés à la promotion de la croissance économique et des infrastructures de base, notant que le Fonds saoudien pour le développement a fourni depuis sa création en 1975 une assistance financière et technique aux pays en développement, dans le but de contribuer à la réalisation d’un développement mondial et durable, et de stimuler la croissance économique dans les pays bénéficiaires.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le PDG du Fonds a déclaré : « Avec l’inauguration de ces projets qui renforcent les échanges commerciaux et améliorent la vie de plus de deux millions de personnes, le nombre de projets financés par le Fonds en Gambie aura atteint 12 projets dans les secteurs des transports, de l’éducation, de l’eau, des infrastructures et du développement économique, à travers 14 prêts et 5 subventions, d’une valeur totale de (215) millions de dollars. »

La valeur du prêt pour le développement du salon VVIP s’élèvera à (10,5) millions de dollars et la valeur du projet routier dans la capitale s’élève à (50) millions de dollars.

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici