vendredi, février 26, 2021

Tunisie: Le mouvement Echaab somme le gouvernement de cesser d’entretenir un double langage dans ses positions

Dans la même catégorie

Rentrée scolaire, les Fondations de l’UIB se mobilisent

La Fondation Solidarité & Innovation by UIB a fait don de masques lavables, de visières de protection et de...

Ooredoo Tunisie | Visite au gouvernorat de Béja

Dans le cadre du lancement des activités de responsabilité sociale, les responsables de la compagnie Ooredoo, se sont rendus...

L’huile d’olive de Téboursouk enregistrée en tant qu’appellation d’origine protégée

L'huile d'olive produite à Téboursouk a été enregistrée pour la première fois, en tant qu'appellation d'origine protégée, au registre...

Le Palais des Expositions du Sahel à Sahline accueillera la Foire du Meuble et de la Décoration, DARNA, du 25 juin au 5 juillet...

Du 25 juin au 5 juillet prochain, de 11h à 20h, le Palais des Expositions du Sahel abritera la...

Tunisie : Bientôt, la validité des passeports prolongée à 10 ans

La durée de validité des passeports sera prolongée de 5 à 10 ans pour les personnes âgées de plus...

Tunisie: Le mouvement Echaab somme le gouvernement de cesser d’entretenir un double langage dans ses positions

Le mouvement Echaab a estimé que l’adoption par le ministre des Affaires étrangères de la déclaration des chefs de la diplomatie arabes « accusant à tort » le Hezbollah d’être une organisation terroriste « n’exprime pas autant sa propre position que celle du gouvernement et de la présidence. »

Une position marquée, selon le parti Echaab, par «l’improvisation, la manipulation et le non-respect de la crédibilité de l’Etat. »

Dans une déclaration rendue publique, lundi, le mouvement Echaab a sommé le gouvernement de cesser d’entretenir un double langage dans ses positions. Le parti accuse le gouvernement d’exploiter « l’euphorie qui a suivi le succès de l’opération sécuritaire à Ben Guerdane contre le terrorisme pour faire passer des positions impopulaires.»

Le mouvement Echaab a, également, demandé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) d’auditionner le ministre des AE et de lui retirer sa confiance pour avoir induit en erreur l’opinion publique et adopté une position dont il s’est préalablement désisté.

TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également