L’Allemagne prévoit près de 180 milliards d’euros de nouvelle dette en 2021

L’Allemagne prévoit d’emprunter 179,82 milliards d’euros l’an prochain, près de deux fois plus que les 96 milliards d’euros initialement prévus, alors que Berlin étend ses mesures d’aide pour atténuer l’impact de la pandémie de coronavirus sur la plus grande économie européenne, ont déclaré les législateurs à Reuters vendredi.

La commission budgétaire du Parlement allemand a approuvé ce plan vendredi, après 17 heures de discussions.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a pris des mesures sans précédent pour aider les entreprises à traverser la crise, débloquant des milliards d’euros pour éviter que l’économie ne se contracte davantage. Afin de financer ces mesures, il doit emprunter plus que prévu.

Cette année, le Parlement allemand a suspendu le “frein à l’endettement” prévu par la constitution pour permettre au gouvernement de prendre en charge une nouvelle dette nette pouvant atteindre 218 milliards d’euros afin de financer les mesures de sauvetage et de relance. Toutefois, des sources de la coalition ont déclaré qu’il était peu probable qu’il ait besoin de la totalité de ce montant.

Le gouvernement d’Angela Merkel s’attend à ce que l’économie se contracte de 5,9% en 2020 et rebondisse de 4,4% en 2021.

La chancelière allemande et les premiers ministres des Etats fédérés ont convenu mercredi de prolonger et de renforcer le confinement partiel mis en place. Les bars, les restaurants, les salles de sport et les lieux de divertissement resteront fermés au moins jusqu’au 20 décembre.

Le soutien financier aux entreprises fermées depuis le 2 novembre en raison de la pandémie sera prolongé.

Articles récents

A lire également