lundi, septembre 28, 2020

BAD: prêt de 4 milliards $ à l’Afrique centrale d’ici 2025

Dans la même catégorie

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

ZLECAF: une aubaine pour stimuler la croissance

Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) représente une véritable occasion...

Fitch Ratings attribue la note maximale triple « AAA » avec une « perspective stable » à la BAD

L’agence de notation financière internationale Fitch Ratings vient de confirmer la note de défaut émetteur à long terme "AAA"...

Signature d’un mémorandum d’entente entre l’ICESCO et Alwaleed Philanthropies pour aider 10 pays africains dans le cadre des initiatives contre la COVID-19

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) et la Fondation Alwaleed Philanthropies, présidée par...

L’agence S&P Global Ratings confirme la notation « AAA » de la Banque africaine de développement

L’agence de notation financière S&P Global Ratings a confirmé vendredi 19 juin, la notation de crédit « AAA/A-1+ »...

La Banque africaine de développement (BAD) va prêter à l’Afrique centrale quelque 2.400 milliards de francs CFA (environ 4 milliards de dollars) d’ici 2025, a annoncé lundi le ministre camerounais de l’Economie, Alamine Ousmane Mey, qui est par ailleurs gouverneur de la BAD pour le Cameroun.

Cette annonce a été faite à l’ouverture à Yaoundé de l’atelier de restitution du Document de stratégie d’intégration régionale de l’Afrique centrale pour la période 2019-2025 (DSIR) de la BAD.

D’après M. Ousmane, ce document repose sur deux piliers, à savoir le renforcement des infrastructures et l’appui au développement et la promotion des activités intra-régionales.

Cet atelier, qui vise à accélérer l’intégration de l’Afrique centrale, a réuni les représentants du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la Centrafrique, de la République démocratique du Congo et du Tchad.

Articles récents

La Chine envisage un objectif de croissance moins élevé pour 2021-2025

La Chine devrait abaisser son objectif de croissance pour les cinq prochaines années par rapport à celui de 2016-2020...

Les Bourses européennes ont fini en hausse, Wall Street en hausse

Les Bourses européennes ont fini en hausse lundi, profitant de la tendance positive à Wall Street et d’un bon indicateur chinois pour effacer une...

Les tensions montent au sein de la Banque centrale européenne

Les dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) sont de plus en plus divisés sur la réponse monétaire à apporter à la résurgence de...

La Tunisie participe en Chine à plusieurs salons économiques internationaux spécialisés

Représentée par son ambassade en Chine, la Tunisie a participé, récemment, à plusieurs salons économiques spécialisés tenus dans ce pays, dans le cadre de...

France: La consommation d’électricité a baissé de 13% au 2e trimestre

La consommation d’électricité en France a reculé de l’ordre de 13% au deuxième trimestre et celle du gaz naturel de 23% en raison de...

Dans la même catégorie