samedi, septembre 26, 2020

L’agence S&P Global Ratings confirme la notation « AAA » de la Banque africaine de développement

Dans la même catégorie

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

ZLECAF: une aubaine pour stimuler la croissance

Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) représente une véritable occasion...

Fitch Ratings attribue la note maximale triple « AAA » avec une « perspective stable » à la BAD

L’agence de notation financière internationale Fitch Ratings vient de confirmer la note de défaut émetteur à long terme "AAA"...

Signature d’un mémorandum d’entente entre l’ICESCO et Alwaleed Philanthropies pour aider 10 pays africains dans le cadre des initiatives contre la COVID-19

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) et la Fondation Alwaleed Philanthropies, présidée par...

La BAD lance une publication scientifique sur la politique foncière en Afrique

Le Centre africain des ressources naturelles de la Banque africaine de développement (BAD) a lancé une publication scientifique pour...

L’agence de notation financière S&P Global Ratings a confirmé vendredi 19 juin, la notation de crédit « AAA/A-1+ » à court et long terme attribuée à la Banque africaine de développement, assortie d’une perspective stable.

L’agence de notation a évalué de manière positive le profil de risque de la Banque, l’adéquation de ses fonds propres, la solidité de sa stratégie de financement et de son niveau de liquidité, le soutien très fort de ses actionnaires ainsi que l’adéquation de son système de gouvernance et de gestion.

« Nous confirmons par conséquent la note « AAA » de la dette à long terme de la Banque africaine de développement » a déclaré S&P Global.

S&P Global a souligné l’augmentation historique de 115 milliards de dollars du capital de la Banque, que les actionnaires ont approuvée en octobre 2019, ainsi que la reconstitution du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque, en décembre 2019.

« La perspective stable de la notation reflète nos prévisions selon lesquelles, au cours des deux prochaines années, la Banque africaine de développement gérera avec prudence son capital, tout en maintenant un niveau de liquidité élevé assorti à un portefeuille de placement de qualité, et en poursuivant une stratégie de financement solide », peut-on lire dans le communiqué.

L’agence prévoit ainsi que « les actionnaires continueront à apporter leur soutien en réglant leurs contributions au capital de la Banque selon le calendrier établi », et que la Banque « continuera à bénéficier du traitement accordé aux créanciers privilégiés, et à gérer avec prudence la croissance des prêts accordés au secteur privé d’une façon conforme à son mandat. »

Selon S&P Global Ratings, « la Banque africaine de développement jouera un rôle clé de soutien à la région, en particulier dans le contexte créé par la pandémie de Covid-19. L’institution a approuvé une aide d’urgence d’un montant maximum de 10 milliards de dollars en 2020, dont 6,9 milliards seront financés directement par la Banque et le reste par son guichet concessionnel. »

« Nous nous félicitons de la décision prise par l’agence S&P Global Ratings de réaffirmer la notation AAA/A-1+ de la Banque. Cette décision reflète la grande solidité financière de l’institution, sa gestion prudentielle du risque et la qualité de sa gouvernance, a déclaré le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina. Nous allons maintenir la Banque à ce niveau d’excellence, avec le plein soutien de tous nos actionnaires, afin d’apporter à nos pays membres régionaux un appui essentiel en termes de financement, de connaissance et de soutien aux politiques, durant cette période de pandémie de Covid-19. »

Articles récents

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés d’actions en raison notamment d’évolutions...

François Villeroy de Galhau: La BCE doit envisager de reformuler son objectif d’inflation

La Banque centrale européenne (BCE) doit envisager de reformuler son objectif d’inflation dans le cadre de la révision du cadre de sa politique monétaire,...

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du patron du groupe, Elon Musk,...

Dans la même catégorie