samedi, septembre 26, 2020

Volkswagen AG en discussion pour un possible rachat d’Europcar

Dans la même catégorie

Renault débauche le patron de Toyota Onnaing-Valenciennes, rapporte Les Echos

Luciano Biondo, qui dirigeait le site d'Onnaing-Valenciennes (Nord) de Toyota, a été recruté par le groupe Renault qui a...

Mercedes-Benz dévoile la nouvelle génération de la Classe S

La Classe S incarne la fascination pour Mercedes-Benz : le savoir-faire légendaire et traditionnel de ses ingénieurs définit le...

Automobile :Le marché chinois est devenu le « pilier le plus important » de l’industrie automobile allemande

Trois grands constructeurs automobiles allemands, Volkswagen, BMW et Daimler, ont signalé au deuxième trimestre une augmentation de 5% sur...

Renault confie à Nicolas Maure la supervision de son redressement

Renault a annoncé vendredi la nomination de Nicolas Maure au poste de vice-président exécutif du constructeur avec la charge...

Renault se réorganise autour de quatre marques plus autonomes

Renault a annoncé jeudi une nouvelle organisation pour redresser sa situation financière avec la création de quatre "business units"...

Volkswagen AG est en discussion avec Europcar Mobility Group pour acquérir la société française de location de véhicules, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

Europcar a été mis en difficulté par les conséquences de la pandémie de coronavirus, qui a pesé sur les déplacements et mis à mal le secteur de la location d’automobiles. L’entreprise a obtenu début mai un prêt de 220 millions d’euros garanti à 90% par l’Etat français.

Le projet, s’il se concrétise, marquerait un virage à 180° pour Volkswagen, qui avait cédé Europcar à la firme d’investissement Eurazeo en 2006 pour 3,3 milliards de dollars.

Selon ces sources, Volkswagen est entré en contact avec Europcar pour exprimer son intérêt. Les discussions n’en sont qu’à un stade préliminaire et un accord est loin d’être assuré compte tenu de l’impact financier de l’épidémie de coronavirus sur Europcar, ajoutent ces sources.

Europcar, à la capitalisation boursière de 390 millions d’euros et dont la dette nette était supérieure à un milliard d’euros à fin mars, a aussi attiré l’intérêt de plusieurs fonds d’investissement, dont Apollo Global Management, précisent ces sources.

Volkswagen, Apollo et Eurazeo, qui détient actuellement près de 30% du capital d’Europcar, ont refusé de faire le moindre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés d’actions en raison notamment d’évolutions...

François Villeroy de Galhau: La BCE doit envisager de reformuler son objectif d’inflation

La Banque centrale européenne (BCE) doit envisager de reformuler son objectif d’inflation dans le cadre de la révision du cadre de sa politique monétaire,...

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du patron du groupe, Elon Musk,...

Dans la même catégorie