BCT : l’inflation a poursuivi sa tendance haussière pour atteindre 5,0% en glissement annuel contre 4,8% le mois précédent

L’amplification des tensions inflationnistes est essentiellement imputable à la forte progression des prix libres (+5,8% en avril 2017 contre +5,7% en mars) notamment les prix des produits manufacturés (+6,3% contre +5,9%) mais aussi par la poursuite de l’affermissement du taux de croissance des prix des produits administrés (+2,1% contre +1,8%).

Les principales composantes de l’IPC ont connu un affermissement généralisé mais à des rythmes différents. En effet, la forte accélération de l’inflation des produits manufacturés a été conjuguée avec une progression de l’inflation des produits alimentaires et des services mais à un rythme moindre.

Par secteur, l’inflation des produits manufacturés, a enregistré, en avril 2017, une forte accélération pour atteindre 5,0% contre 4,6% un mois auparavant. Cette évolution a résulté principalement de la poursuite de la forte progression de l’inflation de l’habillement (+8,4% contre +7,4%) ainsi que de celle des matériaux de construction quoique à un rythme moindre (+3,5% contre +3,4%).

La progression soutenue de ces produits a été compensée par la décélération de l’inflation des autres principaux groupes, notamment les équipements ménagers et les produits d’entretien (+1,7% et +3,8% respectivement contre +1,8% et +4,0% en mars).
Concernant les prix des produits alimentaires, ils ont connu une légère hausse de leur taux d’accroissement (+5,2% en g.a contre +5,0%) dans le sillage de celle de l’inflation des produits alimentaires transformés (+4,5% contre +4,4%) ainsi que celle des produits frais (+5,7% contre +5,5%).

L’inflation des services n’a connu qu’une légère progression pour atteindre le taux de 4,8% en avril 2017 contre 4,7% un mois auparavant. Cette évolution a résulté essentiellement de la forte progression des prix des services de santé administrés (+3,7% contre 2,2%) conjuguée à une décélération des prix des loyers (+6,3% contre +6,7%).

Par ailleurs, les deux principaux indicateurs de l’inflation sous-jacente ont connu une accélération de leur taux de progression. En effet, l’inflation sous-jacente « hors administrés et frais » a atteint un niveau record de 5,9% en avril contre 5,8% un mois auparavant. Quant à l’inflation sous-jacente « hors produits alimentaires et énergie », elle a poursuivi son accélération pour atteindre 5,2% en avril contre 5,0% un mois auparavant.

L’indice des prix de vente industrielle (IPVI) a enregistré une forte progression, en glissement annuel, de 3,6% en mars 2017 contre 2,8% en février dernier. Ce trend de progression haussier, s’il se poursuit, représenterait une source potentielle d’amplification des pressions inflationnistes pour la période à venir.

Hors mines et industries chimiques, les prix de vente industrielle ont connu une accélération en augmentant de 4,4% sur un an, contre 3,9% en février, tirés principalement par celles des prix des industries mécaniques et électriques (+4,2% contre +3,4%) et des prix de l’industrie agro-alimentaire (+6,1% contre +5,6%).

Quant aux prix à l’importation, leur rythme de progression a connu un léger fléchissement pour atteindre, en avril 2017, 16,2% en g.a. contre 17,8% enregistré un mois auparavant suite notamment au net ralentissement des prix de l’énergie et lubrifiants (+47,2% contre +66,1% en mars) ainsi que ceux des textiles, habillements et cuirs (+10,7% contre +14,5%) concomitamment avec la poursuite du trend haussier des prix des produits agricoles (+20,5% contre +16,1%) et la récente dépréciation du dinar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici