Prévision du prix du pétrole en 2017 entre incertitude et optimisme

La prévision du prix du pétrole a toujours été un jeu aléatoire. Les incertitudes sur les marchés mondiaux sont devenues considérables et personne ne sait où le prix du baril va se s’orienter après le dernier crash pétrolier très violent.

En 2017, les prévisions du prix du pétrole par les grandes organisations et les banques d’investissement ne sont pas très divergentes et oscillent entre 50 $ et 60 $ US, mais il y a eu des prévisions distinguées par des hausses brutales ou des chutes phénoménales.

Particulièrement, la Banque mondiale a dernièrement augmenté ses prévisions pour le prix du pétrole brut à 55 dollars par baril, contre 53 dollars le baril alors que les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se préparent à limiter la production après une longue période de production illimitée.

Les prix de l’énergie, dont le pétrole, le gaz naturel et le charbon, devraient augmenter de près de 25% l’année prochaine. Les prévisions révisées figurent dans les dernières perspectives des marchés de matières premières de la Banque Mondiale. Les prix du pétrole ont enregistré une moyenne 43 dollars le baril en 2016.

Cependant, la banque mondiale n’a pas caché ses incertitudes concernant la mise en œuvre de l’accord OPEP, qui aura sans aucun doute un impact sur les marchés pétroliers.

Concernant les autres matières premières, une légère reprise est prévue pour la plupart des produits en 2017 à mesure que la demande se renforcera et que les approvisionnements se resserreront.

Les prix des métaux et des minéraux devraient augmenter de 4,1% l’an prochain, une révision à la hausse de 0,5 point de pourcentage en raison de la baisse de l’offre. Les prix du zinc devraient augmenter de plus de 20 pour cent à la suite de la fermeture de certaines grandes mines de zinc et des réductions de production au cours des années précédentes. Les prévisions montrent aussi que l’or devrait diminuer légèrement l’année prochaine pour s’établir à 1 219 $ l’once.

Les prix de l’agriculture devraient augmenter de 1,4% en 2017, car les prix des aliments devraient progresser plus lentement que prévu (1,5%) et les prix des boissons devraient chuter de plus en plus (0,6%). Parmi les prix des produits alimentaires, les prix des céréales devraient augmenter de 2,9 % en 2017, tandis que les prix des huiles et des produits alimentaires devraient monter de 2%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici