vendredi, janvier 15, 2021

Tunisie : Le taux d’inflation s’aggrave à 7,8%

Dans la même catégorie

Technologie: plus 400 startups créés à la faveur de la Loi Startup Act

Depuis le lancement officiel du Label Startup, plus de 400 jeunes pousses ont pu accéder au système d’incitation mis...

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés...

CNAM : Le renouvellement des cartes den soins reporté après le 31 mars 2021

La Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) a décidé d’annuler l’obligation de renouveler la validité des cartes de soins de...

Le taux d’inflation a augmenté à 7,8%, à fin juin 2018, après une stabilité enregistrée durant les deux derniers mois à un taux de 7,7%, a indiqué jeudi, l’Institut National de la Statistique (INS), dans son bulletin mensuel publié sur le web.

L’INS a imputé cette augmentation à la hausse des prix des biens et services divers de 10,8%, du transport de 9,9% et de l’alimentation de 8,6%.

Selon l’Institut, la hausse des prix des biens et services divers est le résultat de l’augmentation des prix des soins personnels de 11,3%, des assurances de 9,3% et des services financiers de 7,5%. Le renchérissement des prix du groupe transport (9,9%) est dû à l’accroissement des prix des véhicules et des dépenses d’utilisation des véhicules de 12,9%.

En ce qui concerne les prix de l’alimentation, l’INS a fait état d’une décélération avec un taux de 8,6% sur un an, contre 9,3% le mois précédent. Ce taux de 8,6% est expliqué par l’augmentation des prix des viandes de 15,9%, des fruits de 15,4%, des poissons de 10% et des huiles alimentaires de 8,8% ».

Pour ce qui est de l’inflation sous-jacente (l’ensemble hors alimentations et boissons et hors énergies) elle s’est établit à un niveau de 7,2%.

Concernant les prix de produits libres (non administrés), ils ont augmenté de 8,6% contre 5,1% pour les prix administrés. Les produits alimentaires libres ont augmenté, durant le premier semestre 2018, de 9,8% contre 2,3% pour les produits encadrés.

Hausse de l’indice de prix à la consommation de 0,5%, en juin 2018

L’INS a fait état également de la hausse des prix à la consommation de 0,5%, en juin 2018, après une augmentation de 0,4% le mois précédent.

Cette évolution est due à la hausse des prix des articles d’habillement de 2%, en raison de la fête d’aïd el Fitr, et des prix des services de 0,5%. Les prix des services des restaurants et d’hôtels ont augmenté de 0,9%, en juin 2018, selon l’INS.

Toutefois, les produits alimentaires se sont inscrits en baisse de 0,3% suite à diminution des prix des fruits frais de 3,1%, des légumes frais de 2,7% et des poissons frais de 0,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Dans la même catégorie