samedi, mars 6, 2021

Bloomberg : Facebook pourrait interdire les publicités politiques avant la présidentielle US

Dans la même catégorie

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

Schneider Electric étend la gamme d’onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA

Schneider Electric étend la gamme d'onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA pour faciliter la continuité...

OPPO se positionne sur la charge ultra rapide et accélère son processus d’innovation

Mondialement reconnues par leur innovation et leur vitesse supérieure, les technologies de charge rapide VOOC et SuperVOOC d’OPPO sont...

Lancement digital du nouveau-né de la série Reno d’OPPO Reno 5 | Reno5 5G

OPPO, la marque globale de smartphones, vient de dévoiler via un lancement digital, le 24 février 2021, son tout...

«Radio Dev» Première station radiophonique consacrée au développement personnel

station radiophonique consacrée au développement personnel, créée dans la cité Ennasr, gouvernorat de l’Ariana. Elle a commencé à diffuser...

Facebook envisage d’interdire les publicités à caractère politique sur ses réseaux sociaux avant la tenue de l’élection présidentielle américaine en novembre, rapporte vendredi Bloomberg, citant une source proche du dossier.

Cette possible interdiction est toujours en discussion et n’a pas encore été finalisée, ajoute l’agence.

Un porte-parole de Facebook a indiqué que le groupe ne souhaitait pas faire de commentaires.

Le groupe de réseaux sociaux, qui détient Instagram et Whatsapp, fait l’objet de critiques répétées sur sa gestion des publicités à caractère politique et est accusé d’être un vecteur de propagation des “fake news”.

L’an dernier, son concurrent Twitter a interdit les publicités à caractère politique mais Facebook s’est refusé à faire de même, disant ne pas vouloir étouffer le discours politique.

L’équipe de campagne de Joe Biden, qui brigue la présidence des Etats-Unis pour le camp démocrate, n’était pas joignable dans l’immédiat pour un commentaire.

Le mois dernier, l’ancien vice-président des Etats-Unis avait publié une lettre ouverte au directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, pour l’inviter à instaurer un système de vérification des informations dans les publicités politiques qui seront diffusées au cours des deux semaines précédant l’élection du 3 novembre.

L’équipe de campagne du président républicain Donald Trump n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaires.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également