Huawei se fait dépasser par Apple et Samsung et voit sa part de marché réduite en Chine

Le géant chinois de la technologie Huawei a du souci à se faire en ce moment et pour cause : il a perdu sa part de marché des smartphones au profit de ses principaux concurrents, dont Apple et Samsung, à la suite des sanctions imposées par les États-Unis, selon un haut dirigeant de la société.

« En moins de deux ans, les États-Unis ont imposé quatre séries de sanctions contre Huawei, chaque série étant plus sévère qu’auparavant. Une situation qui a causé des difficultés extrêmes aux entreprises grand public de Huawei et nous ont empêché d’expédier nos produits » a déclaré Richard Yu, le PDG du groupe d’entreprises grand public de Huawei, dans un article publié par Sputnik.

Cela vient après que Huawei et ZTE Corp ont été désignés comme menaces pour la sécurité nationale par les États-Unis, affirmant qu’ils entretiennent des liens étroits avec le Parti communiste chinois et l’appareil militaire.

Le dirigeant de la société a expliqué que Huawei avait perdu sa part de marché dans le segment haut de gamme en Chine au profit d’Apple. Comme-si cela ne suffisait pas, Huawei a même perdu une part de marché dans le segment moyen en Chine, face à ses rivaux nationaux, notamment Oppo, Vivo et Xiaomi.

L’agence de presse russe a rapporté que les sanctions ont posé de sérieux défis à l’activité des smartphones de Huawei, la société chinoise ayant non seulement perdu l’accès aux services mobiles populaires de Google, mais est également confrontée à des problèmes d’approvisionnements en microprocesseurs pour alimenter ses appareils.

Pendant ce temps, le principal rival de Huawei, Apple, a annoncé une croissance à deux chiffres des ventes au deuxième trimestre de cette année.

Les revenus d’Apple ont bondi de 53,7 USD en glissement annuel à 89,58 milliards USD, tandis que les revenus de son iPhone ont grimpé en flèche de 65,5% en glissement annuel à 47,94 milliards USD.

Articles récents

A lire également