jeudi, février 25, 2021

Le gouvernement italien oppose son veto à un accord entre Fastweb et Huawei

Dans la même catégorie

«Radio Dev» Première station radiophonique consacrée au développement personnel

station radiophonique consacrée au développement personnel, créée dans la cité Ennasr, gouvernorat de l’Ariana. Elle a commencé à diffuser...

France: Amende de 1,1 million d’euros pour Google pour son classement des hôtels

Les sociétés Google Ireland et Google France ont accepté de s'acquitter d'une amende de 1,1 million d’euros dans le...

Sony fait mieux que prévu au troisième trimestre, relève son objectif annuel

Le géant de l'électronique grand public Sony Corp a fait état mercredi d'une hausse de 20% de son bénéfice...

Samsung Galaxy A12 est enfin disponible en Tunisie

L'innovation accessible : plus longue autonomie de batterie, grand écran et puissants appareils photo Le Galaxy A12 est disponible à...

Ericsson fait mieux que prévu au quatrième trimestre grâce à la 5G

Ericsson a fait état vendredi de bénéfices pour le quatrième trimestre supérieurs aux attentes du marché, porté par les...

Le gouvernement italien s’est opposé à la conclusion d’un accord entre le groupe de télécommunications Fastweb et le chinois Huawei sur la vente de matériel pour la téléphonie mobile de cinquième génération (5G), a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.

Rome n’avait jusqu’ici pas fait obstacle aux accords avec l’équipementier, que Washington soupçonne de collusion avec les services de renseignements chinois. La décision a été prise jeudi soir lors d’un conseil ministériel, a-t-on précisé.

“Le gouvernement a opposé son veto à l’opération, demandant à Fastweb de diversifier ses fournisseurs”, a-t-on déclaré à Reuters de source gouvernementale.

Lors de sa visite de septembre en Italie, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait qualifié le matériel chinois de télécommunications mobiles de menace pour la Péninsule.

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également