mercredi, décembre 2, 2020

Le nombre de nouveaux abonnés Netflix en forte baisse au 3ème trimestre

Dans la même catégorie

Le Samsung Brand Shop Centre Urbain Nord vend dorénavant des produits électroménagers

Le Samsung Brand Shop situé au cœur du Centre Urbain Nord étend sa gamme de produits et propose désormais...

Salesforce va racheter la messagerie professionnelle Slack pour 27 milliards de dollars

Salesforce.com a annoncé mardi avoir conclu un accord pour racheter l’application de messagerie professionnelle Slack Technologies contre 27,7 milliards...

Amazon propose Mac OS dans ses services d’informatique dématérialisée

Amazon va faire fonctionner le système d’exploitation des ordinateurs Apple via ses outils d’informatique dématérialisée, ce qui permettra au...

Grande-Bretagne: Les nouveaux équipements 5G de Huawei interdits dès septembre 2021

Les opérateurs britanniques ne devront plus installer de nouveaux équipements 5G fabriqués par Huawei à compter de septembre 2021,...

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

Netflix Inc a annoncé mardi un nombre d’abonnés payants supplémentaires au troisième trimestre bien en deçà des attentes du marché, la plateforme de vidéos en ligne ayant souffert d’une concurrence accrue sur le marché du streaming et d’une levée des mesures de restriction liées au coronavirus.

Le groupe a déclaré avoir gagné 2,2 millions d’abonnés payants supplémentaires dans le monde durant le trimestre clos au 30 septembre, manquant son propre objectif ainsi que le consensus de Wall Street, qui s’établissait à 3,4 millions.

Le bénéfice par action est également ressorti inférieur aux attentes, à 1,74 dollar, contre 2,14 dollars selon les données IBES de Refinitiv.

L’action Netflix, qui a fortement bénéficié cette année des mesures de confinement à travers le monde pour cause de pandémie de coronavirus, perdait près de 6% à 494 dollars après la fermeture des marchés mardi.

PUBLICITÉ

Netflix, qui a gagné 15,8 millions de nouveaux clients payants entre janvier et mars, avait averti les investisseurs que les effets d’une augmentation soudaine des nouvelles inscriptions s’estomperaient au cours du second semestre de l’année, avec l’assouplissement des restrictions.

Netflix prévoit désormais d’attirer 6 millions de nouveaux abonnés dans le monde entier au quatrième trimestre, soit moins que les 6,51 millions prévus par les analystes.

Le groupe est en outre confronté à la concurrence des studios qui, de Walt Disney à WarnerMedia, propriété d’AT&T, se sont réorganisés pour rivaliser plus directement sur le segment de la vidéo en ligne, ou de nouveaux services de streaming comme HBO Max d’AT&T ou Peacock de Comcast.

Ces derniers mois, de nombreux événements sportifs en direct ont également repris.

Netflix prévoit d’achever le tournage de plus de 150 productions d’ici la fin de l’année et promet de diffuser davantage de nouveaux programmes en 2021.

Son chiffre d’affaires a augmenté de 22,7% au troisième trimestre, à 6,44 milliards de dollars.

Articles récents

Les principales Bourses européennes reculent prudemment malgré le vaccin Pfizer/BioNTech

Les principales Bourses européennes évoluent en léger repli mercredi, les records inscrits à Wall Street incitant une partie des...

Salesforce va racheter la messagerie professionnelle Slack pour 27 milliards de dollars

Salesforce.com a annoncé mardi avoir conclu un accord pour racheter l’application de messagerie professionnelle Slack Technologies contre 27,7 milliards de dollars (22,9 milliards d’euros). Il...

PSA va lancer en 2021 une version électrique de ses utilitaires

PSA prévoit de lancer l’an prochain une nouvelle version électrique de ses véhicules utilitaires légers, dans le cadre de l’objectif du groupe de proposer...

Allemagne: Hausse plus forte que prévu des ventes au détail en octobre

Les ventes au détail en Allemagne ont progressé plus que prévu en octobre après avoir chuté en septembre, les consommateurs ayant soutenu la reprise...

En octobre, les prix à la production dans la zone euro augmentent, le chômage chute

Les prix à la production dans la zone euro ont augmenté plus que prévu d’un mois sur l’autre en octobre tandis que le chômage...

Dans la même catégorie