mardi, août 11, 2020

Liban face à la crise: le FMI au secours du Gouvernement Libanais

Dans la même catégorie

Coronavirus : Qatar Investment Authority (QIA) prend une part dans la biotech CureVac

Le laboratoire allemand de biotechnologie CureVac a annoncé mardi que Qatar Investment Authority (QIA), l’un des plus importants fonds...

Région MENA: le FMI anticipe une contraction économique plus forte que prévu

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de nouveau les prévisions de croissance de la région du Moyen-Orient et...

Arabie Saoudite: Parsons remporte l’appel d’offres de supervision de la construction

la destination ultra-luxueuse située le long de la côte nord-ouest de l'Arabie saoudite, a désigné la société Saudi Arabian...

Banque Mondiale : L’activité économique de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord devrait se contracter de 4,2 % sous l’effet de la pandémie

La pandémie de Covid-19 et les mesures prises pour l’endiguer ont fortement ralenti l’activité à court terme de la...

Égypte : Vers une poursuite de la dépréciation graduelle de la livre à court terme

La dégradation de l’environnement économique international depuis mars 2020 a mis un terme à l’appréciation de la livre égyptienne....

Le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté lundi les autorités libanaises à s’unir autour du plan de sauvetage élaboré par le gouvernement, soulignant que les dissensions internes ne font que retarder la reprise, alors que le pays traverse une grave crise économique et sociale.

L’effondrement depuis octobre dernier de la monnaie libanaise a provoqué une crise économique qui a alimenté un mouvement de contestation et de remise en cause des élites, accusées de corruption.

Le Liban sollicite depuis le mois de mai une aide du FMI sur la base d’un plan de sauvetage mis au point par le gouvernement, mais des dissensions internes persistent, notamment en ce qui concerne les pertes à faire assumer au secteur financier et les moyens de les couvrir.

“Il est très important que les autorités s’unissent autour du plan du gouvernement. De notre côté, nous sommes prêts à travailler avec les autorités pour améliorer le plan là où c’est nécessaire”, a déclaré Athanasios Arvanitis, directeur adjoint du FMI pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale.

Le ministre libanais des Finances, Ghazi Wazni, a déclaré la semaine dernière que les pourparlers étaient en suspens dans l’attente de la mise en oeuvre des réformes économiques et d’un accord sur les pertes à faire supporter au secteur financier.

S’exprimant lors d’une conférence de presse en ligne, Athanasios Arvanitis a souligné que cette pause ne faisait que grever les perspectives économiques du Liban.

“Nous craignons en outre que les tentatives pour réduire le montant des pertes et pour reporter à plus tard les décisions difficiles ne fassent qu’augmenter le coût de la crise en retardant la reprise”, a-t-il déclaré.

Alain Bifani, directeur général du ministère des Finances et chargé négocier avec le FMI, a démissionné le mois dernier, estimant que des intérêts particuliers étaient en oeuvre pour faire échouer le plan du gouvernement.

Articles récents

Les Bourses européennes progressent modérément dans la torpeur estivale

Les Bourses européennes ont terminé lundi en hausse modérée une séance au parfum estival avec des volumes réduits et...

ADVANS Tunisie clôture en 24 heures la première émission obligataire subordonnée pour une Institution de microfinance

Advans Tunisie a franchi une étape importante de son développement en annonçant le placement d’un emprunt obligataire subordonné de 6 millions de dinars réalisé...

Bourse de Tunis: 12 banques affichent un résultat en progression de 18,6%

La Bourse de Tunis vient de publier une note portant sur l’évolution du résultat global des sociétés cotées au 31 décembre 2019. Le document...

Chambre nationale des femmes Chefs d’entreprises: Lancement d’une cellule d’écoute pour les sociétés en difficultés

La Chambre nationale des femmes Chefs d’entreprises a élaboré une étude pour définir un plan d’action afin d’aider les femmes chefs d’entreprises et de...

BH Bank : L’encours des créances sur la clientèle en hausse de 2.28% pour atteindre 9 718, 4 MD à fin juin 2020

Le Produit Net Bancaire de la BH Bank a baissé de 1,99% à 220,5 MD à fin juin 2020 contre 225 MD à fin...

Dans la même catégorie