L’inflation dans la zone euro est restée négative, au plus bas depuis quatre ans

L’inflation dans la zone euro est restée négative en septembre, au plus bas depuis quatre ans, comme en août, a confirmé vendredi Eurostat, l’office des statistiques de l’Union européenne, en raison principalement de la baisse des prix de l’énergie.

Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ont augmenté de 0,1% d’un mois sur l’autre et baissé de 0,3% par rapport à septembre 2019 après un recul de 0,2% en août. Ces chiffres sont conformes aux premières estimations publiées en début de mois.

L’alimentation, l’alcool et les tabacs ont apporté une contribution positive à l’évolution de l’indice à hauteur de 0,34 point de pourcentage et les services à hauteur de 0,24 point mais la chute de 8,2% sur un an des prix de l’énergie a soustrait 0,81 point à l’évolution de l’indice global.

L’inflation dite de base, c’est à dire hors énergie et produits alimentaires non transformés, ressort à 0,1% d’un mois sur l’autre et à 0,4% sur un an.

Une mesure plus étroite encore, qui exclut l’alcool et le tabac, montre une augmentation de 0,2% sur un mois comme en rythme annuel.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également