mardi, mars 2, 2021

Poutine : les entreprises russes sont soumises à de fortes pressions à cause du coronavirus

Dans la même catégorie

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

Grande-Bretagne : Du mieux mais des difficultés persistent

L'activité des entreprises industrielles britanniques s'est améliorée en février mais des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la hausse...

France: La croissance du secteur manufacturier s’accélère

La croissance de l'activité manufacturière en France s'est accélérée en février, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle d'IHS...

Allemagne: l’activité à son plus haut niveau depuis 3 ans

Une demande plus forte en provenance de Chine, des États-Unis et de l'Europe a porté la croissance de l'activité...

Les Bourses européennes ont terminé la semaine en baisse avec les craintes sur l’inflation

Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, la récente envolée des rendements obligataires, déclenchée par les inquiétudes concernant...

Le Président russe, Vladimir Poutine a déclaré, mardi, que l’économie et les entreprises de son pays étaient soumises à de fortes pressions en raison de la pandémie du coronavirus.

C’est ce qui ressort de son allocution, mardi, lors d’une réunion tenue par visioconférence avec des responsables russes sur l’impact de la pandémie du Covid-19 sur l’économie russe.

Poutine a expliqué que le coronavirus a créé un « choc » pour les entreprises en Russie, notant qu’il ne devrait pas créer un choc similaire pour le gouvernement.

« L’économie russe et les entreprises russes sont soumises à de fortes pressions à cause du coronavirus « , a-t-il ajouté, soulignant la baisse de la demande en Russie et dans le monde.

Et de poursuivre : « Le commerce de détail dans le pays a chuté de 35% au cours du mois d’avril en cours, et cela montre à quelle vitesse le marché intérieur se rétrécit. »

Poutine a déclaré que les nouveaux prêts hypothécaires ont considérablement diminué dans les banques russes, ce qui indique que cela affectera certainement le secteur de la construction et les secteurs connexes.

Le Président russe a souligné que son pays possède les outils et les précautions nécessaires pour faire face à la crise et qu’il les utilisera efficacement.

Les experts s’attendent à ce que l’économie russe, qui a connu une croissance de 1,3% en 2019, se contracte de 5% en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

A lire également