samedi, décembre 5, 2020

ONU, Amina J. Mohammed, s’adressera aux dirigeants africains des entreprises, des gouvernements et de la société civile lors d’un sommet virtuel sur les ODD

Dans la même catégorie

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

ZLECAF: une aubaine pour stimuler la croissance

Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) représente une véritable occasion...

Fitch Ratings attribue la note maximale triple « AAA » avec une « perspective stable » à la BAD

L’agence de notation financière internationale Fitch Ratings vient de confirmer la note de défaut émetteur à long terme "AAA"...

Le Pacte mondial des Nations Unies réunira le secteur privé africain le 3 décembre pour discuter la réalisation des objectifs de développement durable pour une meilleure Afrique.

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, s’adressera le mois prochain aux dirigeants africains des entreprises, des gouvernements et de la société civile lors d’un événement virtuel pour discuter des progrès accomplis sur les objectifs de développement durable en Afrique.

Making Global Goals Local Business – Africa sera convoqué le 3 décembre par le Pacte mondial des Nations Unies en collaboration avec les réseaux locaux du Pacte mondial en Afrique du Sud, au Kenya, au Ghana, en République démocratique du Congo, au Nigéria, en Tanzanie, au Maroc et dans le réseau régional de l’Océan Indien et l’Île Maurice.

L’événement en ligne d’une journée a pour thème «Unir les entreprises pour l’Afrique que nous voulons: Décennie d’action et d’opportunités» et devrait attirer des dizaines de journalistes et plus de 3 000 participants, principalement du secteur privé. Les billets sont gratuits mais l’inscription est obligatoire.

À l’occasion du 20e anniversaire du Pacte mondial des Nations Unies, fondé par l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, l’événement mettra en vedette de hauts dirigeants africains, dont Célestin Mukeba, PDG d’Equity Bank Congo (RDC); Phyllis Wakiaga, PDG de l’Association kényane des fabricants (Kenya); Siddarth Ramaswamy, vice-président (chaîne d’approvisionnement), Unilever Afrique de l’Ouest; Jane Karuku, PDG, EABL (Kenya); IL. Hanna Tetteh, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies auprès de l’Union africaine, Brahim Benjelloun, Directeur exécutif, Bank of Africa Group BMCE (Maroc), Prosper Burnson, Directeur exécutif, Green Carbon (Ghana), Richard Rushton, PDG, Distell ( Afrique du Sud), Samuel Kimeu, membre du conseil d’administration, Conseil consultatif de l’Union africaine contre la corruption; Bernard Muselet, PDG, Crédit du Maroc (Maroc), Sanda Ojiambo, PDG et Directrice exécutive, UN Global Compact, et bien d’autres encore à confirmer.

Les sessions exploreront nombre des problèmes clés auxquels les pays africains sont confrontés pour réaliser des progrès afin de se développer de manière durable dans les années à venir, y compris l’impact du COVID-19. Par exemple, la session de la Décennie d’action africaine replacera le défi du monde des affaires dans le contexte de la réalisation des ODD d’ici 2030, date limite pour les objectifs mondiaux, qui comprennent l’élimination de la pauvreté et de la faim, l’amélioration de la santé et du bien-être, l’eau potable et l’assainissement, et l’industrie, l’innovation et l’infrastructure. La session Jeunesse et Innovation mettra en vedette des entrepreneurs et des étudiants diplômés. Des séances en petits groupes avec des chefs d’entreprise comme Mme Karuku de l’EABL et M. Muselet du Crédit du Maroc aborderont l’action pour le climat: anniversaire de l’Accord de Paris et le rôle des entreprises, l’égalité des sexes et la résilience de l’eau.

Articles récents

L’Union européenne approuve le budget 2021 mais attend un geste de Varsovie et Budapest

Les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement européen ont approuvé vendredi le projet de budget du bloc...

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond de reprise de l’épidémie de...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé les attentes de nouvelles mesures...

INS – Enquête : 37,2% des entreprises tunisiennes risquent de fermer définitivement dans les conditions actuelles

37,2% des entreprises tunisiennes exerçant pendant le 3ème trimestre 2020, ont déclaré être confrontées au risque de fermer définitivement, dans les conditions actuelles, c'est...

L’Opep+ relève sa production de 500.000 bpj à partir de janvier

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’Opep+, ont accepté d’augmenter leur production de pétrole de 500.000 barils...

Dans la même catégorie