jeudi, février 25, 2021

ONU, Amina J. Mohammed, s’adressera aux dirigeants africains des entreprises, des gouvernements et de la société civile lors d’un sommet virtuel sur les ODD

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

BAD – NEPAD: Pour une meilleure contribution à l’édification de l’infrastructure

Le Nepad et la Banque africaine de développement entretiennent des liens étroits pour relever les défis du développement depuis...

Caisses des dépôts et des consignations – BAD: Gestion améliorée de l’épargne et des investissements

Caisses des dépôts et des consignations : la Banque africaine de développement (BAD) fournit les clés pour une gestion...

Afrique de l’Ouest et Sahel : l’ONU dresse un tableau mitigé de la situation devant le Conseil de sécurité

Le chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), a dressé un tableau...

la BAD annonce un engagement de 6,5 milliards de dollars pour la Grande muraille verte

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, lundi, un appui de 6,5 milliards de dollars au profit du...

Le Pacte mondial des Nations Unies réunira le secteur privé africain le 3 décembre pour discuter la réalisation des objectifs de développement durable pour une meilleure Afrique.

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, s’adressera le mois prochain aux dirigeants africains des entreprises, des gouvernements et de la société civile lors d’un événement virtuel pour discuter des progrès accomplis sur les objectifs de développement durable en Afrique.

Making Global Goals Local Business – Africa sera convoqué le 3 décembre par le Pacte mondial des Nations Unies en collaboration avec les réseaux locaux du Pacte mondial en Afrique du Sud, au Kenya, au Ghana, en République démocratique du Congo, au Nigéria, en Tanzanie, au Maroc et dans le réseau régional de l’Océan Indien et l’Île Maurice.

L’événement en ligne d’une journée a pour thème «Unir les entreprises pour l’Afrique que nous voulons: Décennie d’action et d’opportunités» et devrait attirer des dizaines de journalistes et plus de 3 000 participants, principalement du secteur privé. Les billets sont gratuits mais l’inscription est obligatoire.

À l’occasion du 20e anniversaire du Pacte mondial des Nations Unies, fondé par l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, l’événement mettra en vedette de hauts dirigeants africains, dont Célestin Mukeba, PDG d’Equity Bank Congo (RDC); Phyllis Wakiaga, PDG de l’Association kényane des fabricants (Kenya); Siddarth Ramaswamy, vice-président (chaîne d’approvisionnement), Unilever Afrique de l’Ouest; Jane Karuku, PDG, EABL (Kenya); IL. Hanna Tetteh, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies auprès de l’Union africaine, Brahim Benjelloun, Directeur exécutif, Bank of Africa Group BMCE (Maroc), Prosper Burnson, Directeur exécutif, Green Carbon (Ghana), Richard Rushton, PDG, Distell ( Afrique du Sud), Samuel Kimeu, membre du conseil d’administration, Conseil consultatif de l’Union africaine contre la corruption; Bernard Muselet, PDG, Crédit du Maroc (Maroc), Sanda Ojiambo, PDG et Directrice exécutive, UN Global Compact, et bien d’autres encore à confirmer.

Les sessions exploreront nombre des problèmes clés auxquels les pays africains sont confrontés pour réaliser des progrès afin de se développer de manière durable dans les années à venir, y compris l’impact du COVID-19. Par exemple, la session de la Décennie d’action africaine replacera le défi du monde des affaires dans le contexte de la réalisation des ODD d’ici 2030, date limite pour les objectifs mondiaux, qui comprennent l’élimination de la pauvreté et de la faim, l’amélioration de la santé et du bien-être, l’eau potable et l’assainissement, et l’industrie, l’innovation et l’infrastructure. La session Jeunesse et Innovation mettra en vedette des entrepreneurs et des étudiants diplômés. Des séances en petits groupes avec des chefs d’entreprise comme Mme Karuku de l’EABL et M. Muselet du Crédit du Maroc aborderont l’action pour le climat: anniversaire de l’Accord de Paris et le rôle des entreprises, l’égalité des sexes et la résilience de l’eau.

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également