jeudi, novembre 26, 2020

Challenge «STARTUPPER DE L’ANNEE PAR TOTAL» 2016 Finalisation de la 1ère édition

Dans la même catégorie

Daimler collaborera avec Geely pour construire sa nouvelle génération de moteurs, selon Handelsblatt

Le constructeur automobile allemand Daimler va collaborer avec le groupe chinois Geely pour développer sa nouvelle génération de moteurs,...

« Porsche Unseen » lève le voile sur des concepts inédits

Dans un ouvrage intitulé « Porsche Unseen », Porsche dévoile pour la première fois 15 concepts inédits. Ces modèles...

Nissan étudie une possible vente de sa participation dans Mitsubishi, selon Bloomberg

Nissan pourrait vendre sa participation de 34% dans Mitsubishi Motors, a rapporté lundi Bloomberg, citant des sources non identifiées,...

Ouverture au Japon du procès au civil de Ghosn, Nissan réclame 80 millions d’euros

Le procès au civil de Carlos Ghosn, en fuite au Liban après des accusations de malversations financières, s’est ouvert...

Automobile: Baisse du chiffre d’affaires des concessionnaires

Le chiffre d’affaires du secteur de la concession Automobile coté, régresserait de 13,2%, en 2020, pour se situer au...

A l’occasion de la cérémonie de clôture de la première édition du Challenge « Startupper de l’Année par Total » le jury du concours de Total Tunisie avait dévoilé les trois meilleurs projets de start-up pour l’année 2016. Jugés à la fois innovants, créatifs, compétitifs et surtout considérés comme facteurs de croissance et créateurs d’emplois, les trois projets ont bénéficié d’une aide financière et d’un accompagnement personnalisé pendant la première année, une année décisive dans la vie d’une startup.

Afin de finaliser cette première édition, le management de Total Tunisie a souhaité réunir les trois lauréats et s’assurer, à travers leur témoignage de jeunes managers, de la qualité de l’accompagnement dont ils ont bénéficié et vérifier qu’ils ont désormais les clés nécessaires pour un bon démarrage et une insertion réussie dans le tissu économique.

Face à l’engouement suscité par cette première édition auprès des jeunes et à un bilan très positif, le groupe Total et Total Tunisie notamment, commencent déjà à travailler sur une deuxième édition de « STARTUPPER DE L’ANNEE PAR TOTAL » qui devrait débuter avant la fin de l’année 2017. A suivre donc…

« Startupper de l’Année par Total »
Rappelons que ce Challenge « Startupper de l’Année par Total » s’inscrit dans le cadre de la politique globale de soutien de Total au développement socio-économique des pays où le Groupe est implanté. Il constitue une initiative et une réponse très concrète pour contribuer au renforcement du tissu industriel et de l’emploi ; à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus audacieux et les plus innovants dans la réalisation de leur projet.
Cette démarche vise aussi à faire émerger de nouvelles initiatives, dans le respect des valeurs qui sont celles du Groupe.

Lancée sous forme de concours, cette première édition du Challenge « Startupper de l’année par Total » avait pour objet d’identifier, de primer et d’accompagner les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises de moins de 2 ans en Tunisie.

Primes et Coaching pour démarrer
Chaque candidat a bénéficié d’un coaching personnalisé et répondant à ses propres attentes. Cette opportunité lui a été accordée en tenant compte de :

  • l’état d’avancement du projet présenté (en cours de création, à ses débuts commerciaux ou à l’étape de dépôt de brevet) ;
  • de ses réels besoins en accompagnent, que ce soit en termes de management, de développement commercial, de marketing, de gestion des RH, d’encadrement financier ou encore d’assistance d’experts identifiés.

Universitaires mais pas que…
Les trois projets-lauréats labellisés meilleurs Startuppers de l’année 2016 ont été créés par :

  • Mohamed Kharrat (3ème startupper), à la fois ingénieur de Sup’Com (Ecole supérieure de communication de Tunis) et détenteur d’un master et doctorant de l’Université de Tokyo. A travers sa startup Startup Compi-Technology Tunisie, il a développé et présenté son projet « Hakim » ; une ceinture intelligente de prévention contre la noyade.
  • Sofiane Chraieb (2ème startupper) a présenté le projet « Incept Technologie » dont il est le créateur. L’objet de cette startup de haute technologie est d’accroître l’attractivité du patrimoine culturel dans les musées notamment. Etudiant en dernière année de construction mécanique à l’ENI (Ecole nationale d’ingénieurs de Sousse), Sofiane a déjà participé à plusieurs compétitions et remporté plusieurs prix nationaux et régionaux (Imagine Cup, Nokia midnight developer etc.).
  • Khaled Bouchoucha (1er startupper), ingénieur en Génie Electrique et informatique industrielle. Il possède déjà une expérience entrepreneuriale et a remporté quatre prix en 2014/15. Sa start-up Iris Technology Tunisie propose aux apiculteurs une carte électronique Smart Bee dotée d’un système complet de suivi des ruches et permet ainsi l’optimisationde la production.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les milliards qui disparaissent dans les paradis fiscaux

Selon les estimations du rapport "State of Tax Justice 2020" récemment publié, le système fiscal mondial perd plus de...

La société pétrolière ATOG veut développer ses investissements dans les énergies renouvelables en Tunisie

Des responsables de la société pétrolière tuniso-britannique ATOG (Anglo-Tunisian Oil & Gas) ont exprimé leur volonté de développer ses investissements dans les énergies renouvelables...

Instadeep s’allie à BioNTech, pour développer de nouvelles immunothérapies contre le cancer

BioNTech, laboratoire de biotechnologie et d'immunothérapie de nouvelle génération et l'un des plus grands en Europe et la startup tunisienne InstaDeep, spécialisée dans la...

Nestlé cède sa marque Yinlu à Food Wise

Nestlé a annoncé mercredi céder sa marque Yinlu, qui fabrique du lait d’arachide et du riz au lait en boîte en Chine, à Food...

Bourses mondiales: Encore au moins six mois de hausse en vue pour les actions

Les Bourses mondiales devraient continuer de monter pendant au moins six mois encore, mais à un rythme moins soutenu, en profitant des liquidités bon...

Dans la même catégorie