Le Groupe Volkswagen relève ses prévisions pour 2021 après un résultat record au premier semestre

  • Solides performances financières portées par les Services Financiers et les marques premium
  • Résultat d’exploitation record à 11,4 milliards d’euros malgré les conditions toujours difficiles ; solide marge d’exploitation de 8,8 %
  • Les résultats avant et après impôts ont largement progressé pour atteindre, respectivement, 11,2 milliards d’euros et 8,5 milliards d’euros
  • Division Automobile : excellent cash-flow net ajusté de 12,3 milliards d’euros ; hausse des liquidités nettes qui atteignent 35,0 milliards d’euros
  • La prévision de marge d’exploitation du Groupe pour l’année 2021 augmente de 0,5% et se situe dorénavant entre 6,0% et 7,0% ; perspectives également en hausse pour le cash-flow net
  • Herbert Diess, Président du Directoire : « Nous maintenons notre rythme intensif, que ce soit sur le plan opérationnel ou stratégique. Le résultat record du premier semestre montre clairement la solidité de nos marques et l’attractivité de leurs produits. Le segment premium s’est particulièrement bien comporté avec des rendements à deux chiffres, tout comme les Services Financiers. Notre offensive électrique s’accélère. »

Le Groupe Volkswagen continue à afficher des performances positives avec un résultat record au premier semestre malgré les conditions difficiles. Cette évolution positive vient notamment des marques premium Audi et Porsche et de Volkswagen Financial Services. Les impacts de la pandémie de COVID-19 et de la pénurie mondiale de semi-conducteurs ont pu être maîtrisés. Avec la reprise des marchés, les modèles attractifs du Groupe font l’objet d’une forte demande. Résultat, les livraisons ont augmenté de 27,9% pour atteindre 5,0 millions de véhicules par rapport à la même période de l’année précédente (3,9 millions de véhicules) qui avait subi les effets de la pandémie. À 129,7 milliards d’euros (contre 96,1 milliards d’euros à la même période l’année dernière), le chiffre d’affaires affiche une hausse de 34,9 %. Le résultat d’exploitation s’élève à 11,4 milliards d’euros (premier semestre 2020 avant éléments exceptionnels : -0,8 milliard d’euros), excédant largement le précédent record de 10,0 milliards d’euros (avant éléments exceptionnels) de l’année 2019. La marge d’exploitation qui en découle est donc particulièrement solide à 8,8% (premier semestre 2020 avant éléments exceptionnels : -0,8%). Cet excellent résultat est dû principalement à la hausse des ventes de véhicules, à l’amélioration des prix et du mix de produits ainsi qu’aux effets positifs de la valorisation des couvertures de matières premières. Des dépenses de restructuration ponctuelles d’un montant de 0,7 milliard d’euros ont eu un impact négatif. Le travail sur les programmes de frais fixes s’est poursuivi avec vigueur. La Division Automobile a généré un excellent cash-flow net ajusté de 12,3 milliards d’euros (-2,3 milliards d’euros), démontrant, une fois encore, l’efficacité exceptionnelle de son business model. Les liquidités nettes de la Division ont encore augmenté pour atteindre 35,0 milliards d’euros. L’acquisition de Navistar et son impact financier ne sont pas inclus dans les résultats. À la suite des excellentes performances du premier semestre, le Groupe Volkswagen a relevé de 0,5 % sa perspective de marge d’exploitation pour l’année 2021 qui se situe dorénavant entre 6,0% et 7,5%.

Articles récents

A lire également