vendredi, septembre 25, 2020

Tunisie : Adoption d’un projet de décret gouvernemental sur l’échange électronique des données

Dans la même catégorie

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés...

Encore plus d’avantages pour les détenteurs de la Carte Privilège Auto suite à la convention signée entre FIX’N’GO et Afrique Assistance

En ce mardi 22 septembre, au siège d’Afrique Assistance, une convention de partenariat a été signée entre FIX’N’GO, premier...

Le conseil des ministres réuni lundi, a adopté un projet de décret gouvernemental relatif aux conditions, aux formules ainsi qu’aux modalités d’application des règlements de décret, n°31 de l’année 2020 daté du 10 juin 2020, et relatif à l’échange électronique des données entre les structures et leurs opérateurs, ainsi qu’entre les structures elles mêmes.

Ce décret gouvernemental vise à jeter les bases de l’administration électronique (e-administration), un des axes de la stratégie nationale Tunisie numérique 2020, laquelle vise à réaliser la transition numérique de l’Etat et l’amélioration de la qualité des services administratifs

Ce décret gouvernemental contient des règlements détaillés relatifs aux conditions et exigences régissant l’échange électronique des données entre les structures publiques et leurs opérateurs ainsi qu’entre les structures elles même. Il prévoit également, d’adopter l’utilisation des messageries électroniques entre les structures lors de la réalisation de leurs missions de qualité.

Articles récents

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois...

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19 sur les PME en 2020....

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération avec l’Union Européenne, sera lancé...

Hyundai en discussion avec l’UE sur le rachat de Daewoo

Hyundai Heavy Industries, numéro un de la construction navale, est en pourparlers avec les autorités européennes de la concurrence, auxquelles elles pourraient faire des...

Le budget allemand approuvé pour 2021 prévoit un endettement net frôlant les 100 milliards d’euros

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le projet de budget 2021 présenté par le ministre des Finances Olaf Scholz qui prévoit une nouvelle dette...

Dans la même catégorie