lundi, mars 1, 2021

Tunisie: Une ligne de financement européen de 2.4 millions d’euros pour favoriser le tourisme alternatif

Dans la même catégorie

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Une ligne de financement européen a été mise en place en vue d’encourager l’initiative privée à lancer des projets dans le domaine du tourisme alternatif et l’artisanat, tout en valorisant les sites archéologiques.

M. Habib Ammar, ministre du Tourisme, a tenu, récemment, une séance de travail consacrée à présenter cette initiative de l’Union européenne à travers l’association «Initiative de Tunisie » dans le cadre du projet « Tunisie, notre destination ». Il s’agit de mettre en place une ligne de financement de 2.4 millions d’euros en vue de permettre à 500 jeunes des deux sexes d’en bénéficier sous forme de crédits sans garanties.

La période de remboursement s’étend de deux à cinq ans avec un délai de grâce de 6 mois, et ce, pour encourager ces jeunes à lancer leurs projets pour leur propre compte dans le domaine du tourisme alternatif et l’artisanat et la valorisation des sites archéologiques. La séance de travail a vu la présence de MM. Vladimir Rojonski, représentant de l’Union européenne, Matthieu Vanel, Samir Dinari, de l’association « Initiative de Tunisie » et le président de la Fédération nationale de l’artisanat, Salah Amamou.

Nouvelles opportunités d’emplois Des représentants du ministère du Tourisme ont également assisté à la réunion dont la directrice générale de la coopération internationale, Mme Mouna Mathlouthi, et la directrice générale chargée de l’artisanat, Mme Afraa Jouini, le directeur général de l’Office national du tourisme tunisien, Moez Belhassine, le directeur général de l’Office national de l’artisanat, Faouzi Ben Halima, et nombre de cadres du ministère du Tourisme.

Cette initiative vise à encourager les jeunes à créer des microprojets pour leur propre compte, et ce, à travers des financements qui peuvent atteindre les 30.000 dinars au profit des promoteurs de projets dans les différentes régions de la République dans le domaine du tourisme alternatif et l’artisanat ainsi que dans les projets de valorisation des monuments et sites archéologiques.

Le ministre du Tourisme a indiqué, lors de son intervention, que de tels crédits sont susceptibles d’inciter les jeunes à compter sur eux-mêmes pour créer des projets en bénéficiant des financements nécessaires. Et de souligner l’importance de ces projets d’offrir des opportunités d’emplois dans les régions intérieures et d’y accélérer le rythme de développement.

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également