jeudi, novembre 26, 2020

Apple va verser 113 millions de dollars pour un litige sur le ralentissement de l’iPhone

Dans la même catégorie

Ooredoo réussit à atteindre 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19

Ooredoo a annoncé la fin de sa tournée des 24 gouvernorats de Tunisie. Dans le cadre de sa campagne...

Le français OVH s’allie à Google dans le cloud

Le français OVH a annoncé mardi un partenariat avec Google qui lui permettra de puiser dans l’une des technologies...

Huawei envisage de céder ses smartphones Honor pour 12,9 milliards d’euros

Huawei Technologies envisage de céder sa division de smartphones Honor à un consortium emmené par le distributeur Digital China...

HUAWEI Y7a: Stupéfiez les réseaux sociaux avec la quadri-caméra haute résolution et la charge rapide de 22,5 W

Tenez-vous au courant des dernières tendances des médias sociaux et partagez votre vie merveilleuse! Le dernier smartphone d'entrée de...

Samsung dope deux nouveaux né le Galaxy M51 et Galaxy M31S

La gamme Samsung Galaxy M est une série de smartphones grand-public avec des tarifs très compétitifs. Cette série met...

Apple va verser 113 millions de dollars pour régler un litige avec une coalition d’une trentaine d’Etats américains qui accusaient le fabriquant de l’iPhone de ralentir les performances de l’appareil afin de masquer des problèmes de batterie et pousser les utilisateurs à acheter de nouveaux modèles.

L’accord, annoncé mercredi par des représentants des Etats plaignants – au premier rang desquels l’Arizona, l’Arkansas et l’Indiana -, est distinct de la procédure en nom collectif lors de laquelle Apple a admis avoir ralenti les performances de certains de ses appareils et accepté de verser jusqu’à 500 millions de dollars aux utilisateurs affectés afin de mettre fin aux poursuites.

En 2016, la firme à la pomme avait discrètement mis à jour le logiciel des iPhone 6, 7 et SE pour ralentir la vitesse du processeur afin que les batteries vieillissantes des appareils ne risquent pas de provoquer une surchauffe et un arrêt soudain. Les Etats ont avancé qu’Apple avait trompé ses clients et aurait dû remplacer les batteries ou communiquer sur ce problème.

Plusieurs millions d’utilisateurs d’iPhone ont été affectés, selon un document de justice déposé par l’Arizona.

Apple, qui nie toute mauvaise conduite, a refusé de commenter cet accord.

L’accord doit désormais être validé par un tribunal.

Articles récents

Bourses mondiales: Encore au moins six mois de hausse en vue pour les actions

Les Bourses mondiales devraient continuer de monter pendant au moins six mois encore, mais à un rythme moins soutenu,...

Le budget du ministère des Affaires Culturelles pour l’année 2021 fixé à 358,4 millions de dinars

Le budget du ministère des Affaires Culturelles au titre de l'année 2021 a été fixé à 358,4 millions de dinars, soit 0,68 pc du...

Le Groupe Accor anticipe une perte nette supérieure à un milliard d’euros en 2020

Le groupe Accor anticipe une perte nette supérieure à un milliard d’euros en 2020 et un recul de son chiffre d’affaires de plus de...

La Grande Distribution et l’E-commerce en Tunisie : Enquête sur la présence des produits agroalimentaires italiens

Les produits alimentaires italiens en Tunisie : des grands canaux de distribution organisés au commerce électronique. Ce sera le thème d'un webinar organisé par...

Les principales Bourses européennes en hausse, le risque politique recule aux USA

Les principales Bourses européennes sont en hausse lundi dans les premiers échanges après le feu vert donné par Donald Trump à une transition vers...

Dans la même catégorie