vendredi, décembre 4, 2020

Huawei envisage de céder ses smartphones Honor pour 12,9 milliards d’euros

Dans la même catégorie

Le Samsung Brand Shop Centre Urbain Nord vend dorénavant des produits électroménagers

Le Samsung Brand Shop situé au cœur du Centre Urbain Nord étend sa gamme de produits et propose désormais...

Salesforce va racheter la messagerie professionnelle Slack pour 27 milliards de dollars

Salesforce.com a annoncé mardi avoir conclu un accord pour racheter l’application de messagerie professionnelle Slack Technologies contre 27,7 milliards...

Amazon propose Mac OS dans ses services d’informatique dématérialisée

Amazon va faire fonctionner le système d’exploitation des ordinateurs Apple via ses outils d’informatique dématérialisée, ce qui permettra au...

Grande-Bretagne: Les nouveaux équipements 5G de Huawei interdits dès septembre 2021

Les opérateurs britanniques ne devront plus installer de nouveaux équipements 5G fabriqués par Huawei à compter de septembre 2021,...

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

Huawei Technologies envisage de céder sa division de smartphones Honor à un consortium emmené par le distributeur Digital China et les autorités de Shenzhen dans le cadre d’une opération évaluée à 100 milliards de yuans (12,9 milliards d’euros), a appris Reuters de sources au fait du dossier.

Le géant chinois, premier équipementier télécoms au monde et deuxième fabricant mondial de smartphones, fait face à des sanctions américaines et a décidé de se réorganiser en se concentrant sur le haut de gamme dans les téléphones, précisent les sources.

L’opération envisagée donne également à penser que Huawei s’attend à peu de changements avec l’arrivée attendue de Joe Biden à la Maison blanche en remplacement de Donald Trump, l’administration américaine considérant que le groupe chinois constitue une menace pour sa sécurité, souligne une des sources.

Les analystes estiment qu’une cession de Honor pourrait permettre à la marque d’échapper aux sanctions qui frappent la maison mère, les Etats-Unis ayant interdit à Huawei d’utiliser des composants ou toute technologie d’origine américaine dans ses appareils.

Dans le cadre de cette opération, entièrement en numéraire, Huawei compte céder la quasi-totalité des actifs de Honor, dont la marque elle-même, la branche recherche et développement et l’activité de gestion de la chaîne d’approvisionnement. Une annonce officielle pourrait être faite dès dimanche, selon une des sources.

Digital China, avec une participation de près de 15%, deviendrait l’un des deux principaux actionnaires de Honor Terminal Co Ltd, une société créée en avril et appartenant à 100% à Huawei, ont précisé deux sources.

Au moins trois entreprises publiques d’investissement, détenant chacune 10 à 15% du capital de Honor Terminal, font partie du consortium dirigé par Digital China et les autorités de Shenzhen, ont ajouté les sources.

A l’issue de l’opération, Honor prévoit de s’introduire en Bourse d’ici trois ans, de conserver l’essentiel de l’équipe dirigeante et plus de 7.000 salariés, ont dit les sources.

Sollicité, Honor a refusé de s’exprimer. Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de Huawei, Digital China et des autorités de Shenzhen.

La gamme de smartphones Honor, créée en 2013 par Huawei, s’adresse davantage aux jeunes et aux personnes à la recherche d’un modèle bon marché.

Sur les 51,7 millions de smartphones vendus par Huawei au troisième trimestre, 26% étaient de marque Honor, selon les données du cabinet d’études Canalys. Honor produit aussi sous sa marque des ordinateurs portables, des tablettes, des téléviseurs connectés et différents accessoires électroniques.

Articles récents

L’Union européenne approuve le budget 2021 mais attend un geste de Varsovie et Budapest

Les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement européen ont approuvé vendredi le projet de budget du bloc...

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond de reprise de l’épidémie de...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé les attentes de nouvelles mesures...

INS – Enquête : 37,2% des entreprises tunisiennes risquent de fermer définitivement dans les conditions actuelles

37,2% des entreprises tunisiennes exerçant pendant le 3ème trimestre 2020, ont déclaré être confrontées au risque de fermer définitivement, dans les conditions actuelles, c'est...

L’Opep+ relève sa production de 500.000 bpj à partir de janvier

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’Opep+, ont accepté d’augmenter leur production de pétrole de 500.000 barils...

Dans la même catégorie