lundi, mars 8, 2021

Telecom Italia ne voit pas de problème pour la 5G sans Huawei

Dans la même catégorie

Samsung, leader mondial du secteur de la TV depuis 15 ans !

Samsung est en tête du marché mondial de la télévision pour la 15e année consécutive, selon le cabinet d’études...

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

Schneider Electric étend la gamme d’onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA

Schneider Electric étend la gamme d'onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA pour faciliter la continuité...

OPPO se positionne sur la charge ultra rapide et accélère son processus d’innovation

Mondialement reconnues par leur innovation et leur vitesse supérieure, les technologies de charge rapide VOOC et SuperVOOC d’OPPO sont...

Lancement digital du nouveau-né de la série Reno d’OPPO Reno 5 | Reno5 5G

OPPO, la marque globale de smartphones, vient de dévoiler via un lancement digital, le 24 février 2021, son tout...

Le patron de Telecom Italia a indiqué samedi que l’ancien monopole télécom ne voyait aucun problème à développer des infrastructures 5G en Italie si le gouvernement décidait d’interdire l’opérateur chinois Huawei d’y participer.

L’administration américaine presse ses pays alliés d’exclure Huawei des infrastructures 5G, craignant que l’opérateur chinois permette à Pékin d’espionner les pays occidentaux.

Huawei a toujours rejeté ces accusations.

L’Italie a adopté l’an dernier une législation conférant au gouvernement des pouvoirs de contrôle spéciaux sur les accords liés au développement de la 5G entre des entreprises nationales et des fournisseurs non européens, y compris Huawei. Mais le pays n’est pas allée jusqu’à interdire le fournisseur chinois.

La Grande-Bretagne a annoncé en juillet qu’elle n’utiliserait plus aucun équipement de Huawei pour son réseau 5G d’ici 2027, au risque de s’attirer la colère de la Chine.

« Si vous me demandez si je prévois un quelconque problème si nous devions nous trouver dans une situation similaire à celle de la Grande-Bretagne, la réponse est non », a dit Luigi Guibitosi, le directeur général de Telecom Italia, à des journalistes lors du forum annuel Ambrosetti sur les bords du lac de Côme.

Articles récents

BIAT LABS : L’incubateur qui va réunir les compétences

Lancé en juin 2017, Biatlabs, l’incubateur de la Biat, est le premier incubateur du secteur bancaire en Tunisie. Doté...

A lire également