jeudi, mars 4, 2021

Algerie : les recettes douanières en hausse de près de 8% en janvier et février 2020

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Les recettes douanières de l’Algérie se sont établies à 172,42 milliards (mds) de dinars durant les deux premiers mois 2020, contre 159,78 mds de dinars durant les mêmes mois en 2019, enregistrant une hausse de 8%, a appris lundi l’APS auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Les recouvrements effectués par les Douanes ont servi à alimenter le budget de l’Etat à hauteur de 146,09 mds de dinars, contre 136,31 mds de dinars en 2019, en hausse de 7,17%, précisent les données statistiques de la Direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).Les recettes affectées au budget de l’Etat ont représenté une part de 84,73% de l’ensemble des recouvrements des Douanes durant les mois de janvier et février derniers.

La part des recettes allouées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL) est de 13,71 mds de dinars, contre 14,21 mds de dinars, en baisse de 3,52%.

Selon la DEPD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à 11,35 mds de dinars, contre près de 8,18 mds de dinars, en hausse de 38,80%.

Quant aux recettes destinées aux Comptes d’affectation spéciales (CAS), elles se sont établies à 1,12 md de dinars, contre 903,98 millions de dinars, en hausse de 24,18%.

Pour les recettes affectées aux communes, elles ont reculé de 14,06%, les deux premiers mois 2020 par rapport à la même période de l’année précédente, totalisant 143,18 millions de dinars contre près de 166,61 millions de dinars, détaille la même source.

S’agissant de la répartition des recouvrements effectués par les Douanes par recette et par circonscription, la quasi-totalité du montant globale recouvré durant la période de référence a été enregistré par quinze recettes, soit 96,14% du global, représentant un montant de 165,77 mds de dinars, relève la DEPD.

Ainsi, la recette principale d’Alger port vient en première position sur les 83 recettes que compte l’administration des Douanes et couvre à elle seule, un taux de 15,46% du total des recouvrements, soit un montant de près de 26,66 milliards de dinars.

Le classement des recouvrements par recettes des Douanes montre que la seconde position a été occupée par Alger port secs avec 26,10 mds de dinars (15,14%), suivi par Bejaia avec près de 15,84 mds de dinars (9,19%), Arzew avec 13,26 mds dinars (7,69%), Annaba port avec 12,80 mds de dinars (7,43%), Boumerdes avec 11,55 mds de dinars (6,70%), Oran-port avec près de 11,55 mds de dinars (6,70%), Skikda avec 11,25 mds de dinars (6,53%), Dar El Beida-fret avec 8,84 mds de dinars et Alger pins maritimes avec 8,30 mds (4,82%).

Les autres ports algériens ont enregistré des recettes, qui restent de moindre ampleur, qui varies entre sept et deux milliards de dinars.Durant toute l’année 2019, les recettes douanières de l’Algérie se sont établies à 1.097,86 mds de dinars, en hausse de 7%.

Ces recettes ont alimenté le budget de l’Etat à hauteur de 947,05 mds de dinars (+7,36 %), la CGSCL avec 93,2 mds de dinars (+4,52%), la CNR avec 50,47 mds de dinars (+8,84%), les CAS avec 6,06 mds de dinars (-3,97%) et enfin les recettes affectées aux communes ont totalisé 1,074 md de dinars en baisse de plus de 53,17%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également