Maroc – Energie : 108 milliards de DH d’investissements dans le secteur électrique

Le Maroc créera de milliers d’emplois, à travers son investissement de 108 milliards de DH dans l’énergie dont 8 milliards dans le secteur électrique, a annoncé Aziz Rabbah, ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, lors de l’inauguration du Forum Elec Expo 2018.

Ajoutant que ces nouveaux investissements sont menés par des entreprises américaines, allemandes, coréennes, japonaises, françaises… Ils ciblent les secteurs solaire, éolien, électrique et gazier.

«Nous espérons nouer prochainement des partenariats avec des investisseurs du Qatar qui justifient d’une grande expertise dans le domaine énergétique et surtout gazier afin de mieux répondre aux besoins locaux et à ceux du marché africain», souligne M. Rabbah.

Côté gaz, le Maroc prépare le méga-projet du gazoduc avec le Nigéria qui devra être lancé avant 2030. L’étude de faisabilité a été confiée à la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest). Un marché très prisé par les investisseurs étrangers. «L’Afrique peut devenir un exportateur d’énergie verte. Nous sommes capables de relever toutes les contraintes liées à l’équation offre/demande pour exporter cette énergie », précise le DG de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable.

Le plan gazier « Gas to power » est également dans la ligne de mire des investisseurs. Ce projet vise la réalisation d’un terminal gazier pour contribuer à l’importation des besoins du pays en gaz naturel estimés à environ 5 milliards de m3 par an.

L’investissement total est estimé à près de 40 milliards de DH. Pour rappel, le développement des centrales à cycle combiné fonctionnant au gaz naturel est le moyen de flexibilité le plus approprié pour les énergies renouvelables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici