Ballades nocturnes, soirées musicales et shopping
Ils sont nombreux à prendre d’assaut chaque soirée, juste après le ftour la place de la foire de Nabeul en familles pour passer ensemble des moments agréables éparpillés tout au long du gazon en face du font de mer. Cet endroit fourmille de monde de tout âge. Prolongé par une longue promenade sous les palmiers en direction de la plage, il a volé la vedette à celui de la jarre et est devenu un lieu tellement fréquenté qu’il est très difficile d’y circuler en soirée.

Ils sont venus d’Alger, d’Annaba, de Biscra, de Bjaiea et d’Oran attirés par la fraîcheur de la mer et la musique qui fuse des cafés.. A 21h00 l’animation bat son plein dans cet espace bien fréquenté par des jeunes mais des adultes. On discute à voix haute, de tous, de l’actualité, des histoires des cousins, des voisins. Assis en tailleur, ou carrément à moitié allongés, ces familles dégustent des gâteaux , sirotent des boissons ou boivent des cafés. Des jeunes s’adonnent à des jeux tels que le domino et des jeux de hasard, alors que la gente féminine bavarde et discute de tout. L’ambiance est bon enfant, conviviale et familiale. Ces soirées nocturnes ne peuvent être dissociées des plaisirs de la table. Particulièrement en ce mois saint où l’on prépare en famille des plats traditionnels savoureux, comme les makroudhs, les ghraiba , ces délicieuses gâteaux qu’on déguste tout au long de la soirée. En attendant le couscous du S’hour, le dernier repas avant une nouvelle journée de jeûne. Najia d’Annaba est très ravie de passer ses vacances à Nabeul « Nous venons chaque été à Nabeul. C’est notre deuxième patrie. Cette année, nous avons voulu passer le ramadan en Tunisie. On est bien. C’est calme le jour et animé le soir. On profite pour venir ici nous rafraîchir surtout durant ces derniers jours où le mercure a atteint des pics insupportables. » Pour plusieurs algériens, ces soirées du ramadan soit une occasion de retrouvailles et de rencontres. Nabil de Biscra qui est en train de s’adonner à une partie de cartes est très satisfait de son séjour « on vient ici pour nous distraire. Cette ambiance de fête, qui n’a pas son pareil ailleurs, dure jusqu’après minuit, notamment en cette période de grosses chaleurs » Pas plus loin, la corniche est devenue le lieu idéal pour se balader en famille, surtout pendant les soirées du mois sacré du ramadan.

Ali , un habitué de la corniche était accompagné de ses petits enfants avoue que cet endroit est le coin idéal pour ses soirées Pour Hamid, la vingtaine, la corniche constitue l’espace de promenade le plus prisé par les jeunes, durant les fraiches nuits ramadanesques. « Marcher le long de la corniche nous procure la quiétude et la paix, il s’agit bel et bien d’un espace où s’harmonisent farniente et tranquillité » s’est-il réjoui. Ramadan, est aussi les bains nocturnes pour certains algériens. Sami de Bjaia ne rate aucun été pour venir s’oxygéner les poumons à Nabeul « Je suis 24 h sur 24 accroc à la mer. Ce mois d’août est tellement chaud qu’il est très difficile de résister à l’appel de la mer, particulièrement lorsque les soirées intra-muros se révèlent brûlantes. C’est pour cela que je n’hésite pas à prendre le chemin de la plage à partir de minuit » D’autres algérien préfèrent aller voir un film, ou assister à un spectacle surtout que Nabeul a connu une mouvance musicale importante ces derniers mois, notamment avec le pari ambitieux du festival de la Médina.. Plusieurs genres artistiques étaient invités à l’événement : la danse, le théâtre, la musique .Ce mois sacré a permis aux algériens de penser à l’Aïd. Les magasins de vêtements pour enfants, hommes et femmes, sont très visités ces derniers jours. Un événement particulier pour nos voisins qui préparent déjà l’Aïd El Fitr en achetant des vêtements à leurs enfants. Bref, Nabeul retrouve son effervescence en ce mois sacré avec cette animation nocturne qui dynamise la cité.

el Bouaouina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici